Cinéma: An ye harm none

30 mars 2017 à 21:32 | Publié dans Circé, Foxine Hacienda de l'Alambra, Z'inclassables | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , ,
Un de mes articles en tant que Foxine Hacienda de l’Alambra.
Il date d’Octobre 2014, c’est cependant un inédit.
Aucun rappel contextuel, c’est juste cette photo d’Arnold Schwarzenegger, ce vague air de ressemblance avec une autre de Gerald Gardner et le fossée amusant entre les deux personnes.
Cinéma: An ye harm none
Par Foxine Hacienda de l’Alambra
La rumeur semble se confirmer, la vie de Gérald Gardner devrait être portée sur grand écran d’ici la fin de l’année prochaine, probablement pour Samhain.
Les indiscrétions se multiplient à Hollywood autour de ce projet qui commencerait à devenir une réalité attendue par tout le monde wiccan. James Cameron n’a pas démenti travailler sur ce futur blockbuster.
La production n’a pas lésiné sur les moyens puisque Arnold Schwarzenegger est évoqué pour tenir le rôle principal.
Pour « Old Dorothy », le nom de Liz Taylor avait circulé, mais cette dernière étant décédée en 2011, il est plus probable que ce soit Sigourney Weaver qui ait été retenue pour le rôle comme le laisse supposer sa présence régulière dans le Hampshire.
Pour ce qui est de la Bande Originale du film, Till Lindemann et Christian « Flake » Lorenz (du groupe allemand Rammstein), ayant été maintes fois aperçus dans la New Forest, le doute n’est plus guère permis.
Au plus proche de la réalité
La production nous annonce qu’elle a essayé de rester au plus près de la vraie histoire de G.B. Gardner, même si elle a été confrontée au côté malicieux et cachotier du personnage historique.
Une source préférant garder l’anonymat a même déclaré à notre reporter investigateur: « Ce fut un travail de recherche de témoignages colossal. Malgré cela, ça restait bien souvent insuffisant pour savoir ce qui avait pu se passer dans divers moments cruciaux. Aussi, nous avons également écouté les acteurs qui avaient vraiment réussi à s’imprégner pleinement de leur rôle. ».
La plupart des scènes a été tournée dans la New Forest dans une volonté de respecter au mieux l’esprit des évènements.
Nous sommes donc allés dans un pub à Brockenhurst à la recherche de quelques exclusivités auprès des autochtones.
Le patron nous raconte: « Ah oui, on en a vu quelques uns des figurants. Au début on se demandait ce que c’était, ils étaient tous entièrement verts avec des oreilles en pointe. Mais désolé, je ne peux pas vous en dire quoi que ce soit, je leur ai promis d’être discret. Tout ce que je peux vous dire, c’est que c’était de bons mangeurs et de sacrés fêtards. ». De la part d’un habitué, nous apprenons aussi que « le tournage n’a pas été perturbant dans la région. Il y a bien eu quelques nuits où il y a eu une douzaine de séries d’explosions et détonations d’armes à feu près du tertre, mais dans l’ensemble, c’était calme. ».
Le garagiste local nous parle aussi de la fois où des accessoiristes sont passés chez lui pour utiliser son poste à souder. « Ils voulaient réparer une espèce de grande épée noire. Je leur ai dit, c’est quoi, c’est Excalibur? Ils m’ont dit que non, c’est Azalée, Etalée ou un truc comme ça… ».
Du côté de la 20th Century Fox, nous n’en apprendrons pas plus. Mais au petit sourire en coin du porte-parole avec lequel nous avons eu rendez-vous, nous pouvons présager bien d’autres surprises.

– Envoyez vos commentaires –

Fashion Alban Elfed: Hommage à Yvain Sacrée-Licorne

5 mars 2017 à 10:44 | Publié dans Circé, Foxine Hacienda de l'Alambra, Z'inclassables | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , ,
Un de mes articles en tant que Foxine Hacienda de l’Alambra.
Il date de Septembre 2014.
Pour rappel contextuel:
Deux films sur la vie d’Yves Saint-Laurent avaient été réalisés en parallèle et la Fashion Week lui rendait un hommage.
Sans oublier tous ceux qui avaient quelque chose à en dire, n’importe quoi , mais il fallait dire quelque chose…
Un petit coup de griffes au passage à quelques conservateurs qui ne voient pas les temps évoluer et focalisent sur des choses totalement secondaires…
Fashion Alban Elfed: Hommage à Yvain Sacrée-Licorne
Samedi 27 septembre 2014, par Foxine Hacienda de l’Alambra
C’est au grand couturier qui nous a quitté il y a 6 ans que la Fashion Alban Elfed 2014 a décidé de rendre hommage.
Avant-gardiste, génie créatif, un talent hors-norme, les adjectifs ne manquent pas pour décrire le styliste qui chamboula le monde de la mode druidique, tout en respectant ses modèles et son public.
Oui, public, parce que c’est bien d’un artiste dont nous parlons, chacun de ses défilés était une oeuvre, une prestation !
Certes, il rencontra de nombreuses résistances de la part de ceux qui avaient une vision plus « traditionnelle » de la saie druidique, mais dès ses premières années de créateur, il rencontra un franc-succès auprès des ban-drui de tous horizons.
Avec le soutien de son compagnon, l’homme d’affaires Fal Bachlaig, il fut le premier à avoir su faire le lien entre la Haute Saie et le prêt-à-ritualiser, devenant le pionnier, suivi par de nombreuses autres maisons dans cette démarche. Ces dernières ne purent pourtant jamais rivaliser avec sa créativité, toujours dans son temps de son vivant.
Au niveau des accessoires aussi, coiffes, bâtons de pouvoir, sandales hautes, …, il apporta une touche rafraichissante, revenant à l’essentiel pour mieux le sublimer. Là encore il rencontra un succès hors du commun, encensé par la critique féminine et malgré l’oeil méfiant des plus conservatrices barbes blanches.
Certains se souviennent:
« Honnêtement, au début j’étais sceptique » nous raconte pourtant un de ces vénérables blanchis, « mais il faut bien dire ce qui est, il avait un sens du Juste, même dans le détail. » « Tout à fait » renchérit un de ses vates « Indépendamment même de la saie, avant lui, on en était au pantalon en toile et godillots, après lui, on en est aux jeans avec baskets ou tongs. »
« J’avoue que j’étais un peu nerveuse la première fois où j’ai porté une de ses mini-saies avec sandales compensées, c’était dans les années 1970. » se souvient une druidesse le regard dans le vague, se remémorant des images d’époque avec un brin de nostalgie. « Maintenant, je trouve dommage que la jeune génération n’ait pas pris la suite. » nous dit-elle dans un soupir.
Mais laissons le dernier mot au doyen de cette Fashion Alban Elfed:
« Oui, Yvain Sacrée-Licorne va nous manquer. En ces temps de replis communautaires où certains voudraient que même les femmes portent la barbe pour accéder au druidat, on se croirait revenus 40 ans en arrière! Nous aurions bien besoin d’hommes comme lui pour dépoussiérer nos gardes-saies. »

– Envoyez vos commentaires –

FAITS-DIVERS > FRANCE > Manifestation contre la réintroduction des dragons bicéphales dans le bassin d’Arcachon

5 mars 2017 à 10:43 | Publié dans Arc en ciel, Circé, Foxine Hacienda de l'Alambra | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , ,
Un de mes articles en tant que Foxine Hacienda de l’Alambra.
Il date de Septembre 2014.
Pour rappel contextuel:
La loi permettant aux couples de même sexe était passée depuis plus d’un an et un certain mouvement opposé s’essoufflait très fortement. Aussi, ils organisaient un manif en octobre pour montrer qu’ils existaient toujours.
L’histoire montra que ce fut un flop monumental par rapport à ce qu’ils attendaient (500 000 personnes, selon La Manif pour tous, 70 000, selon la police), ce qui amena le mouvement à changer d’optique.
Le collectif LNPT * a lancé son appel à manifester le 5 octobre 2014 contre la réintroduction des dragons bicéphales dans le bassin d’Arcachon.
Vendredi 19 septembre 2014, par Foxine Hacienda de l’Alambra
Bien que se défendant de toute dracophobie, le collectif entend ainsi s’opposer à la Théorie de la Vouivre (Wyvern Theory).
« Nous savons très bien que ce projet de réintroduction n’est que le premier pas vers la reconnaissance des dragons comme animaux de compagnie. », ce que juge inacceptable le collectif parlant même de « mise en danger par le gouvernement de l’équilibre écologique avec des conséquences à court-terme ».
Jusqu’à présent, le président F. Hollande et la ministre de l’écologie S. Royal ne se sont toujours pas exprimés sur le sujet. « Si on ne nous écoute pas, tout ça finira mal. » prévient Ludo qui compte lancer une action politique visant à sensibiliser tous les élus de la région au delà de toute appartenance partisane.
LNPT étudie actuellement toutes les solutions juridiques pour bloquer le processus et envisage d’autres actions, ayant appris que la théorie du wyvern pourrait être introduite dans les crèches municipales dès 2015.
« La mobilisation sera forte » nous assure Bamby portant un T-shirt Pas de niche pour les dragons du mouvement.
* Les Nains Païens Tourmentés

– Envoyez vos commentaires –

Foxine Hacienda de l’Alambra

5 mars 2017 à 10:43 | Publié dans Circé, Penthésilée, Z'inclassables | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , ,
Ca fait un bon moment que je n’ai plus alimenté ce blog. Pas mal de choses à faire en dehors, des tas de nouveautés, une foule de choses qui ont fait que je m’en suis éloignée.

Ce qui ne m’a pas empêché de produire pas mal de choses quand même, dont participer au « Païen Quotidien » journal satyrique et parodique d’infaux païennes (Une sorte de Gorafi en version païenne).
http://lepaienquotidien.blogspot.fr/
https://twitter.com/PaienQuotidien/
https://fr-fr.facebook.com/paien.quotidien/
Sous le pseudo:
Foxine Hacienda de l’Alambra *1*, Rédactrice dilettante en cheffe irresponsable à temps partiel et hors période des soldes et hors fashion week

Je me propose donc, en étant l’auteure, de le publier ici, qu’ils aient été publiés ou resté dans le tiroirs. Il me faudra cependant resituer leur contexte d’origine, du fait du décalage de temps entre leur écriture et leur publication ici.
La liste de ces articles va s’allonger au fur et à mesure que je les mets en forme pour ce blog.

A vous de voir si vous prenez à cet humour…
Les articles:

– Envoyez vos commentaires –

Noël 1951 – Le jour où le Père Noël a fini au bûcher… …et a ressucité le lendemain !

9 décembre 2012 à 21:52 | Publié dans Circé, Z'inclassables | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , ,
Père Noël
Si, si, c’est sérieux.

A l’heure où la pensée étriquée de quelques religieux veut imposer sa vision du mariage et où des polémiques apparaissent sur la présence du Père Noël dans des écoles, cette petite tranche d’histoire.

Une fois de plus:
Mais quand sera-t-on débarrassés de ces hordes d’imbéciles hypocrites qui sont la honte même du mot “religion” ?
Les faits
Le dimanche 23 décembre 1951, 15h, à Dijon, devant la cathédrale Saint-Bénigne, à l’initiative de l’évêque Guillaume Marius Sembel, un procès du Père Noël est tenu devant 250 enfants du patronage.
A l’issue du procès, accusé de « paganiser la fête de Noël », le Père Noël est condamné comme « usurpateur et hérétique ».
Il (une effigie) est ainsi été pendu aux grilles de la cathédrale, puis brûlé sur un bûcher.
Représentant tous les foyers chrétiens de la paroisse désireux de lutter contre le mensonge, 250 enfants, groupés devant la porte principale de la cathédrale de Dijon, ont brûlé le Père Noël.

Il ne s’agissait pas d’une attraction, mais d’un geste symbolique. Le Père Noël a été sacrifié en holocauste. À la vérité, le mensonge ne peut éveiller le sentiment religieux chez l’enfant et n’est en aucune façon une méthode d’éducation. Que d’autres disent et écrivent ce qu’ils veulent et fassent du Père Noël le contrepoids du Père Fouettard.

Pour nous, chrétiens, la fête de Noël doit rester la fête anniversaire de la naissance du Sauveur.

(Extrait du communiqué distribué suite à cette action)
Le lendemain
France-Soir, alors le plus grand quotidien français, en fit sa Une, et la majorité de la presse s’empara de l’affaire.

L’affaire ayant créé une situation de malaise, la mairie dût faire un communiqué officiel, conviant les enfants à venir place de la Libération, que le Père Noël serait présent comme chaque année et qu’il serait sur le toit de l’hôtel de ville à 18h.
De ce jour est née la tradition locale que le Père Noël fasse son apparition sur le toit de la mairie de Dijon.
Claude Lévi-Strauss
Cette affaire attira l’attention de l’anthropologue Claude Lévi-Strauss qui publia un article nommé « Le Père Noël supplicié » dans la revue Les Temps Modernes dans son numéro de mars 1952 (dont je me base principalement pour ce qui est de l’évènement de base).
Pitoyable et pathétique
Encore et toujours ce qui arrive quand un clergé (ou un groupe de religieux rigoristes) prend pour rival le Profane… Ca n’a rien de religieux, c’est défendre le pouvoir et l’influence que peut avoir une institution en prenant prétexte la religion.
Lévi-Strauss n’a pas osé soulever cet aspect, de même qu’il n’a pas osé non plus soulever le fait que quand un clergé (ou un groupe de religieux rigoristes) a ce genre d’attitudes, c’est qu’il considère que sa doctrine peut être en danger parce que risquant de se faire remettre en cause par un phénomène montant auquel il donne légitimité en tant que rival.
Bref, ni plus ni moins que de l’obscurantisme primaire.
Avec un peu d’avance:
Joyeux Noël à tou(te)s !
Et pour rappel, petite fierté girondine:
Le Père Noël a son secrétariat à Libourne !

– Envoyez vos commentaires –

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.