Fashion Alban Elfed: Hommage à Yvain Sacrée-Licorne

5 mars 2017 à 10:44 | Publié dans Circé, Foxine Hacienda de l'Alambra, Z'inclassables | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , ,
Un de mes articles en tant que Foxine Hacienda de l’Alambra.
Il date de Septembre 2014.
Pour rappel contextuel:
Deux films sur la vie d’Yves Saint-Laurent avaient été réalisés en parallèle et la Fashion Week lui rendait un hommage.
Sans oublier tous ceux qui avaient quelque chose à en dire, n’importe quoi , mais il fallait dire quelque chose…
Un petit coup de griffes au passage à quelques conservateurs qui ne voient pas les temps évoluer et focalisent sur des choses totalement secondaires…
Fashion Alban Elfed: Hommage à Yvain Sacrée-Licorne
Samedi 27 septembre 2014, par Foxine Hacienda de l’Alambra
C’est au grand couturier qui nous a quitté il y a 6 ans que la Fashion Alban Elfed 2014 a décidé de rendre hommage.
Avant-gardiste, génie créatif, un talent hors-norme, les adjectifs ne manquent pas pour décrire le styliste qui chamboula le monde de la mode druidique, tout en respectant ses modèles et son public.
Oui, public, parce que c’est bien d’un artiste dont nous parlons, chacun de ses défilés était une oeuvre, une prestation !
Certes, il rencontra de nombreuses résistances de la part de ceux qui avaient une vision plus « traditionnelle » de la saie druidique, mais dès ses premières années de créateur, il rencontra un franc-succès auprès des ban-drui de tous horizons.
Avec le soutien de son compagnon, l’homme d’affaires Fal Bachlaig, il fut le premier à avoir su faire le lien entre la Haute Saie et le prêt-à-ritualiser, devenant le pionnier, suivi par de nombreuses autres maisons dans cette démarche. Ces dernières ne purent pourtant jamais rivaliser avec sa créativité, toujours dans son temps de son vivant.
Au niveau des accessoires aussi, coiffes, bâtons de pouvoir, sandales hautes, …, il apporta une touche rafraichissante, revenant à l’essentiel pour mieux le sublimer. Là encore il rencontra un succès hors du commun, encensé par la critique féminine et malgré l’oeil méfiant des plus conservatrices barbes blanches.
Certains se souviennent:
« Honnêtement, au début j’étais sceptique » nous raconte pourtant un de ces vénérables blanchis, « mais il faut bien dire ce qui est, il avait un sens du Juste, même dans le détail. » « Tout à fait » renchérit un de ses vates « Indépendamment même de la saie, avant lui, on en était au pantalon en toile et godillots, après lui, on en est aux jeans avec baskets ou tongs. »
« J’avoue que j’étais un peu nerveuse la première fois où j’ai porté une de ses mini-saies avec sandales compensées, c’était dans les années 1970. » se souvient une druidesse le regard dans le vague, se remémorant des images d’époque avec un brin de nostalgie. « Maintenant, je trouve dommage que la jeune génération n’ait pas pris la suite. » nous dit-elle dans un soupir.
Mais laissons le dernier mot au doyen de cette Fashion Alban Elfed:
« Oui, Yvain Sacrée-Licorne va nous manquer. En ces temps de replis communautaires où certains voudraient que même les femmes portent la barbe pour accéder au druidat, on se croirait revenus 40 ans en arrière! Nous aurions bien besoin d’hommes comme lui pour dépoussiérer nos gardes-saies. »

– Envoyez vos commentaires –

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.