Värttinä – Äijö

6 février 2011 à 14:01 | Publié dans Circé, Musique | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Ilmatar
Je vous préviens tout de suite, c’est un morceau très étrange.
Il raconte l’histoire d’un vieux fou dans un village
Alors qu’il se fait mordre par une vipère, il se révèle être un sorcier et utilise des sortilèges anciens pour se soigner de la morsure.
En fait, cela fait totalement penser aux pratiques d’un noaide (chamane). Il s’adresse directement à l’esprit de la vipère lors d’une transe.
Le morceau par lui-même est du groupe finnois Värttinä et est tiré de l’album Ilmatar qu’ils ont sorti en 2000.
Värttinä est un vieux groupe folk formé en 1983 et qui a beaucoup évolué dans sa forme et sa composition.

J’adore les performances vocales des filles de Värttinä et l’ambiance de ce morceau.
Les techniques vocales qu’elles emploient sont traditionnel de Finlande. De même elles reprennent un vielle tradition concernant les « charmes contre des serpents » (Kyyn kirous – Malédiction de la vipère), on on trouve une autre illustration avec le groupe de Folk Metal estonien Metsatöll avec le morceau Ussisõnad (Voir).
Kyy
Le nom « Äijö »
« Äijä » terme désigne une sorte de vieil homme un peu fou, excentrique.
Mais au delà de ça « Äijö » désigne aussi Ukko, un ancien dieu du paganisme finnois et estonien. Il est le créateur de la déesse Ilmatar (Pour rappel le nom de cet album de Värttinä). Il est lié à la foudre et le symbole traditionnel représente à la fois la foudre et la vipère…
Äijö – Finnois
Kylän äijä, vanha väkkärä
Kylän äijä, vähä-älynen
Kylän äijä, kumma käppänä
Kylän äijä vääräsäärinen
Kylän äijä, kylmäl mäellä
Kylän äijällä, kyy ol kyljel

Rääkyi männikössä yöllä yksinänsä
Rääkyi männikössä kekäleet käessä
Kämmenet käryssä kengät kankahalla
Yöllä yksinänsä, äijä väsyksissä

Kylmällä mäellä kyy ol kytkyessä
Ylähällä yksi alemmalla kaksi
Purrut kämmenestä kyy ol käppänätä
Syyhyn synnyttänyt, syytäny sylkeä

Äijä yksinänsä yöllä väännätteli
Kynnysportahalla kyytä kyttäeli
Päätä pölkyllensä, pahan pirulaisen
Kieron kastiaisen kurkun kirvehelle

Äijä paranteli pirun puremaista
Viinalla valeli, pirrulla pesevi
tervaksella teki, lämmöt löylytteli
Loitsusi loruja, manasi majoilla

Kummasteltiin kyllin äijän pitäjässä
Äijän vääntelöitä, miehen mittelöitä
Köyryselkäkyijjen kummia kujeita
Äijän ähkimistä yöllä yksinänsä

Kylän äijä, vanha väkkärä
Vähemmästäki äijä väsyvi
Väkevämmätki, heti hyytyvi
Kylän äijä väsyneenä

Äijön Manaus – Finnois
(L’exorcisme d’Äijö)
Kyy kylmänahka kavala
Vihollinen viirusilmä
Maan nuora kanervakarva
Maan on sykkä synnynnäsi
Tiijä sykkä synnyntäsi
Maan kavala kasvantasi
Maast on muutkin matoset
Kirjavatkin käärmehet

Enpä tiijä karvoasi
Mikä karva lienetkää
Oo vaikka yheksikarva
Mustakarva, harmiakarva
Tahi vaskenkarva

Pirun riivattu purija
Et very miun verellä
Et liho miun lihalla
Sie sahaselkä sihisijä
Pitkähammas paholainen
Mäne metsähän mäelle
Pakene pajun vesoille
Luikerra kivien kolohon
Musta mato mää mullan alle
Vie vaiva männessäs
Kipu kova kulkeissas
Noille tappotanterille
Vainovaivoille sijoille
Puhista purema paha
Poista myrkky myötämöiten
Eläkä enää ehätä
Tule näille nurkkiloille
Ruma roikale luikertele
Sur scène
Je conseille aussi une autre version live pour les 25 ans de Värttinä en 2008:
http://www.youtube.com/watch?v=sg6S-KmcZQM&feature=related
avec Ismo Alanko pour la malédiction.
Äijö – Vieux fou – Français
Le vieux fou du village, un vieil excentrique
Le vieux fou du village, des faiblesses dans la tête
Le vieux fou du village, aussi un avorton
Le vieux fou du village, les jambes arquées
Le vieux fou du village, sur la colline froide
Le vieux fou du village, une vipère sur sa poitrine

Dans les pins, il criait seul la nuit
Dans les pins, il criait, portant des charbons ardents
Qui lui brûlaient la paume de mains
La nuit, seul, le vieil homme fatigué

Sur la froide colline se trouvaient des vipères
Une en haut, deux en bas
Le vieil homme fut mordu par une vipère à la paume de la main
Une blessure perçante, la décharge de venin

Le vieux fou seul dans la nuit bizarre
Pourchassait du regard la vipère près du porche
Pour mettre la tête de ce vil démon sur le billot
Et mettre sa hache sur son cou ondulant

Le vieux fou pour soigner la morsure de ce démon
Y versa de la gnôle, la lava avec de la liqueur
Pris du bois résineux et se fit un sauna de vapeur brûlantes
Lut des charmes et lança des incantations

Nombreux dans le village du vieux fou se demandaient ce qu’il faisait
Le vieux fou se tordait comme se battant contre un homme
Comme des serpents se lovant et leurs étranges entrelacs
Le vieux fou luttait seul dans la nuit

Le vieux fou du village, un vieil excentrique
Le vieux fou était épuisé là où pour moins
Des plus forts que lui n’auraient pas tenu bon
Le vieux fou du village épuisé

Vipère
L’exorcisme d’Äijö – Français
Vipère perfide à la peau froide,
Ennemis rampant aux yeux fendus,
Cordon rampant sur la terre couleur de bruyère,
C’est de la terre qu’est venue ta méprisable naissance
Apprend ta méprisable naissance
Dans la terre s’est déroulée ta trompeuse croissance
Comme tous les autres vers viennent de la terre aussi
Même les serpents aux myriades de couleurs

Je ne peux pas connaitre ta couleur
Quelle couleur tu avais
Si tu avais neuf couleurs
noir ou gris
ou cuivré

Mordant possédé par un démon
Tu ne t’abreuveras plus de mon sang
Tu ne te repaitras pas de ma chair
Monstre sifflant au dos dentelé
Démon aux longues dents
Vas à la colline dans la forêt
Fuir te dissimuler parmi les saules
Rampe te cacher dans un trou rocailleux
Ver noir, disparait sous terre
Emporte y mon tourment
Emmène avec toi ma douleur
A ceux qui sèment la mort
Cesse de me tourmenter de tes maux
Reprend aussi ta mauvaise morsure
Retire ton venin de mes veines
Désormais ne revient plus ici
Reste dans ton coin
Glisse laide griffe

– Envoyez vos commentaires –

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :