25 ans… Bientôt catherinette…

5 novembre 2010 à 06:46 | Publié dans Arc en ciel, Penthésilée, Sappho, Z'inclassables | Laisser un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
A bin, oui, celle-là, on ne pouvait pas me la louper…

Mais je ne demande que ça que ne pas l’être, je sais même avec qui me marier, l’ai trouvée, ce n’est pas nous qui ne voulons pas, on nous en empêche!
Aux armes, catherinettes!
Formez vos bataillons…

Zut! J’oubliais, ce n’est pas une fête nationale, on ne va pas pouvoir déposer une gerbe aux monuments aux catherinettes ou raviver la flamme de la catherinette inconnue.

Et dire que je vais être catherinette en grande partie à cause des descendants spirituels des couillons qui ont inventé cette histoire de sainte Catherine…
Tsss… Tsss… Tsss…

Rien que pour la peine, je vais en porter un de chapeau jaune et vert et transformer ça en acte militant:
Je vais y ajouter de grandes plumes rouge et orange d’un côté et des rubans bleu et violet de l’autre.
Na !

J’ai même le slogan de la journée:
Laissez les catherinettes se marier entre elles !
Les catherinettes pour les nul(le)s :
Chapeau de catherienette
Pour qui ne saurait pas ce qu’est une catherinette, c’est une femme de 25 ans ou plus, toujours pas mariée, au 25 novembre, jour de la sainte Catherine. (Pfff… Ca ne donne même pas droit à des réductions dans la grande rue commerçante du même nom à Bordeaux…)

Une catherinette se reconnait à son chapeau extravagant, décoré par la catherinette selon sa totale fantaisie, traditionnellement jaune et vert.

Pourquoi sainte Catherine? A cause d’une stupide histoire farfelue de vierge martyre de la mythologie chrétienne, Catherine d’Alexandrie.

Pour les hommes célibataires de 30 ans, c’est des Nicolas pour les désigner à cause de saint Nicolas de Myre (pas facile pour le diminutif avec ce prénom…). La contre partie du chapeau jaune est vert est un bonnet de nuit, même si j’ai déjà entendu parler de porter d’autres vêtement de nuit ce jour là.
Petit décalage d’âge pour raison « traditionnelle » patriarcale…

C’est de ces deux saints que viennent les expressions coiffer sainte Catherine et porter la crosse de saint Nicolas.

Si vous ne connaissiez pas cette tradition, ce n’est pas bien grave, elle périclite et a perdu de son sens avec le changement du statut des femmes et le recul de l’âge moyen du mariage.
Catherinettes’ Power !
(Mais qu’est ce que je pète les plombs avec cette histoire, moi…)

– Envoyez vos commentaires –

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.