Soie noire

23 octobre 2010 à 09:13 | Publié dans Sappho | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , , , ,
Un doux bruissement près de mon oreille dans les ténèbres de mes yeux fermés, puis ton souffle sur mon cou.
Sentant ta peau glisser sur la mienne, j’imagine la suavité qui parcourt ton corps en te donnant la mienne. Je sens sur mon épaule la caresse que je passe sur la tienne, puis les baisers que j’y dépose éveiller en moi de délicats délices. Un frisson te traverse que je sens au fond de moi le rendant plus profond. Ta chevelure sur moi me fait frémir alors que j’entends ton souffle court tandis que la mienne te parcourt et que le mien s’accélère.
Je me plais et me donne au plaisir que tu me donnes et que mon plaisir te donne, j’en prend celui que tu prends pour que tu prennent de celui que je prends, unies d’une même félicité, d’une même extase, un souffle charmant des charmes affolants…

Un sombre labyrinthe sensuel,

Deux foulards de soie noire…

– Envoyez vos commentaires –

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Beau, très beau, troublant de vérité, bravo !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :