Ma petite visite de la blogosphère catholique ‘traditionaliste’…

13 juillet 2010 à 09:10 | Publié dans Penthésilée, Z'inclassables | 65 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
J’ai mené ma petite observation de la blogosphére catholique traditionaliste, quelques uns un peu au hasard, mais quel cloaque puant !
C’est fou toute la haine et les frustrations qui s’y expriment, le tout dans un climat de paranoïa.

J’en ai parcouru quelques uns, j’en ai trouvé diverses variantes dans leurs « touches personnelles », mais globalement la logique que je vais développer ici est respectée de manière plus ou moins marquée, mais de toutes façons marquée très fortement quand même.

Rares sont ceux qui n’entrent pas dans cette démence.

Je resterai assez superficielle et n’entrerai pas dans les détails de manière trop avancée, chaque sujet pouvant donner lieu à un chapitre complet dans un livre. C’est un article déjà assez long comme ça…

Alors quels seraient les coupables de tout ce qui ne va pas dans le monde:
  • Les juifs
  • Les sioniste
  • Les franc-maçons
  • Les homosexuels
  • Les féministes
  • Les gauchistes
  • L’islam et les musulmans
  • La démocratie
  • La révolution française
  • Le mélange ethnique
  • Les satanistes (Tous ceux qui écoutent du Metal sont forcément satanistes…)
  • Les catholiques modernistes (qu’ils ne considèrent pas pour être des catholiques d’ailleurs.)
  • Tous ceux qui ne pensent pas comme eux…

Ils idéalisent le cardinal Lefèbvre et la fraternité sacerdotale saint Pie X, estimant que Vatican II était une lourde faute et que de nombreux papes se sont fourvoyés. Même le pape Ratzinger est parfois critiqué pour être conciliaire.

Quand je parlais de paranoïa, cela va plus loin que les théories conspirationnistes classiques, ils voient de la cathophobie partout.
  • Un nouveau scandale lié à la pédophilie au sein église: c’est forcément pour nuire à l’ECR et au pape, c’est cathophobe. A les en croire, c’est presque ces salauds de gamins qui tentent les prêtres.
  • Un kiss-in lgbt pour dénoncer des propos insultants du Vatican sur les lgbt: ce sont forcément des extrémistes sodomites cathophobes. A noter l’emploi du terme ‘sodomites’ car evidemment, les lesbiennes, ça n’existe pas, c’est même des fois à ce demander si les femmes existent, mais c’est un autre sujet…
  • Le Hellfest, un festival de Metal, c’est satanique, un appel à tuer les prêtres, il y a des messes noires, tout le monde est drogué, il n’y a que des dégénérés, c’est cathophobe. Mais ça serait normal, parce que pour beaucoup d’entre eux, ça serait organiser par des juifs… A n’en pas douter, c’est grâce à leusr prières que cette année, il n’y a pas eu de sacrifices de prêtres, d’églises brûlées de vierges offertes à Satan malgré les 65000 festivaliers… (Il n’y en a jamais eu pour ce festival avant, mais ce n’est pas grave…)

Mais évidemment, comme il leur faut s’inventer un commanditaire à tout ça, parce jamais personne n’a quoique ce soit à reprocher à une si sainte institution qu’est l’église sans avoir été poussé par: les juifs! Parfois les franc-maçons.

Antisémitisme à tous les étages…

Il y a une obsession à voir des juifs et des sionistes partout qui veulent leur nuire et prendre le pouvoir sur le monde.
Derrières les luttes pour les droits des femmes et lgbt, ils imaginent encore une manipulation sioniste. D’ailleurs, je ne sais pas selon quel raisonnement de malade, certains vont même jusqu’à imaginer que les juifs veulent déviriliser les hommes et asexuer les femmes pour les rendre tous homos…
L’aspect obsessionnel de voir des juifs et des sionistes partout donne en plus de toute leur haine exprimée, une réelle impression de folie furieuse.

Vous n’êtes pas d’accord avec eux, c’est que vous êtes juif, sioniste, à leur service en faisant parti du système, ‘dans la matrice’ (si, si, j’ai trouvé l’expression), vous adorez Satan, ça c’est dans le meilleur des cas, car vous pouvez vous prendre aussi des menaces ou des volées d’insultes.

Quand au révisionnisme, ça serait forcément la vérité, car la Shoah n’a jamais existé selon eux, ça serait juste une invention des juifs qui entre dans leur complot contre le reste de l’Humanité… D’ailleurs, nous avons là des adorateurs de l’évêque Richard Williamson (voir un article externe), qui avait défrayé la chronique par son révisionniste ouvert lors de sa réintégration par le pape Joseph Ratzinger.

Alors on peut lire aussi que les juifs sont des adorateurs de Satan…

Il y en a même qui inventent toutes sortes de légitimités bibliques à leur antisémitisme par un tour de passe-passe.

De la méconnaissance des textes, de leur détournement et de la mécréance

On pourrait se dire que des « traditionalistes » connaissent par coeur leur religion, c’est tout le contraire!

On trouve de tout! Il y a:

  • ceux qui n’y connaissent rien et ne se basent que de ce qu’ils ont appris des autres
  • ceux qui inventent des versets (sans jamais donner de références)
  • ceux qui les déforment pour les faire coller à leurs idées
  • ceux qui les citent partiellement ou hors de leur contexte précis afin d’en détourner le sens
  • ceux qui déclinent volontairement le sens des mots pour tendre vers une compréhension à leur convenance
  • ceux qui occultent les versets qui ne leur conviennent pas
  • ceux qui retirent l’ancien testament carrément…
  • ceux qui croient que les écrits de quelques illuminés sont aussi paroles d’évangiles

Quand je parlais de mécréance, cela prend donc divers aspect.

Rien que le fait de la manipulation des textes est déjà une trahison de la foi, si en plus on ajoute le fait de détourner des textes pour faire passer ses idées personnelles, on est encore plus dedans.
Au bout du compte, ils cherchent plus à donner une légitimité religieuse à leurs idées, indépendamment de toute foi.
On trouveras donc tout naturellement des détenteurs de la volonté divine, parce que leur dieu ne pourrait qu’être d’accord avec eux…
On noteras aussi des arguments du type « On pense comme ça parce que nous sommes catholiques. » et stop, aucune argumentation, c’est suffisant. Il n’y a aucun support derrière en dehors parfois de quelques divagations d’hommes d’église, mais aucun argument faisant référence au Sacré de manière construite.
En cela, on a un bon indicateur qu’il ne s’agit pas de motivations religieuses.

Lâcheté spirituelle

Pour ce qui est de la lâcheté spirituelle, j’entends par là du fait de se cacher derrière la bible pour unique argumentation sur divers sujets.
Illustration:
Les homos, c’est une abomination parce que c’est marqué dans la bible et voilà, pas la peine de se demander qui ils sont, ils peuvent être homophobe en toute tranquillité de conscience « parce que c’est marqué dans la bible ». Il est même marqué qu’il faut les tuer, donc pas de soucis à les insulter, leur nuire ou faire des appels au meurtre les concernant.
Ca peut paraitre débile et primaire, pourtant j’ai souvent eu l’occasion de lire cette logique concernant plusieurs sujet et j’ai aussi réellement vu des commentaires relevant de l’appel au meurtre concernant diverses catégories humaines.

Un élément flagrant est la fuite absolue de toute tentative de mise en situation concrète et de réflexion qui pourrait montrer une réalité ne correspondant pas aux préjugés qu’ils ont. Cet esquive est motivée par une peur d’être mis en position de remettre les « règles » en question. La faiblesse de leur convictions n’est donc protégée que par leur lâcheté à regarder la réalité de ce qu’ils critiquent.
Ces esquives se font par un silence total en attendant une occasion de passer à autre chose, une citation sans rapport direct, noyer le poisson en passant à autre chose, une esquive rhétorique voyante pour les plus subtils.
Cependant, jamais ils ne répondront d’à-propos à une question pratique gênante qui montrerait la futilité de leurs raisonnements ou de leurs argumentaires.
Pour les rares qui ont vraiment la foi, ça va même jusqu’à craindre que cela puisse remettre leurs convictions en cause.

Du racisme

Ce n’est pas généralisé, mais courant. Toujours est il que ceux qui ne sont pas racistes ne réagissent pas face à des propos qui le sont ouvertement.

Comme toujours, on trouve les deux formes classiques:
– Le racisme primaire
– Le racisme hypocrite

Pour le primaire, c’est celui que tout le monde connait, pas la peine de le présenter.

Ce que j’appelle le racisme hypocrite est ce que les identitaires appellent le « racialisme ». Chaque ethnie doit rester entre elle, « pure », pas de métissage. On notera au passage que le délire à propos de l’existence d’une volonté délibérée de métissage est un de leur fantasmes. C’est du racisme quand même, par notion de “préservation de la race”. Le fait des couples inter-ethniques n’est pas basé sur une volonté de métissage, mais juste d’amour entre deux personnes d’ethnies différentes. Aussi condamner ces couples basés sur les sentiments pour une raison purement ethnique est bien du racisme.

Les femmes…

Que dire en dehors qu’ils font l’apologie d’un patriarcat extrêmement fort?
Et bien il y en a des tonnes à dire quand même.

Dès le départ, le contrôle de toute activité des femmes, mêmes à des niveaux intimes est une évidence.
Une femme doit être formée pour être au service de son foyer et n’a pas besoin d’apprendre autre chose. Le nabot Williamson est d’ailleurs mis en éloge là-dessus.

On noteras aussi que les blogs qui ont des commentaires ouverts et peu modérés, il y a peu de femmes qui s’expriment en dehors de détractrices.
Le cathos tradis semble avoir peu de femelles expressives…

Anti-IVG

On remarquera bien évidemment la tendance anti-ivg sous sa forme la plus distordue. Une fois de plus, un petit coup d’antisémitisme à la volée, Simone Veil étant juive, ils ne pouvaient que sauter là-dessus avec des accusation absurde d’une volonté de nuire aux non-juifs avec la loi à laquelle elle a permis de voir le jour.

On retrouve aussi la classique déformation de ‘pro-choix’ en ‘pro-mort’ ou ‘pro-avortement’. Il faut vraiment être tordu pour ne pas comprendre que laisser le choix de l’avortement n’est en rien une revendication de son recours systématique. C’est un mode de pensée absolument binaire et sans la moindre réflexion, sans la moindre humanité, implacable, ne se posant pas de questions sur le fait de la situation humaine particulière et sur le fait que si une femme en arrive à la possibilité d’avorter, c’est que cela doit corresponde à une réalité difficile. Les femmes n’avortent pas juste pour le plaisir, c’est une décision lourde et un choix mûrement réfléchi par rapport à ce qu’elles vivent, mais cela ne les effleure même pas.

Ainsi, on trouve des supercheries et malhonnêtetés intellectuelles telles que:
« Vous voulez faire avorter les femmes. » ou
« Les juifs/sionistes/franc-maçons/féministes/… ont décidé que les femmes devaient avorter. ».
IVG = Interruption Volontaire de Grossesse.
Les notions de “choix” ou de “volontaire” ou « possibilité » leur sont inconnues. Ils ne voient que par une logique binaire d’obligation-interdiction.
Cela reflète aussi autre chose: Une volonté d’éradication du libre arbitre et de la liberté de conscience.

Un autre de leurs arguments est que l’ivg est un « meurtre d’enfants ». Effet de manche foireux, l’avortement ne se pratique pas sur des enfants, mais sur des ovules fécondés, des embryons ou des foetus à peine formés, en aucun cas ceux-ci ne saurait être viables hors du corps de leur porteuse (Je n’utilise pas le terme de mère volontairement, car celui-ci impliquerait une acceptation de cette grossesse.). L’imagerie anti-ivg est d’ailleurs à ce titre en harmonie avec cette supercherie.

Mais cela entre dans un cadre plus vaste de contrôle de l’intimité féminine selon des principes patriarcaux inflexibles, la contraception étant aussi la cible de leurs attaques, de même que la disposition de chacune de sa vie sexuelle.

De la soumission des femmes…

Commençons par une citation biblique qui est un must:

Ephésiens 5.22 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; 5.23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. 5.24 Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.

Bon, passons sur le fait que Paul de Tarse (auquel on doit ce passage) est un affabulateur complexé et haineux; démontrer ses supercheries et son profil psychologique frustré a suffisamment été fait pour que je ne m’y relance pas.

Nous avons donc dès le départ une relation déséquilibrée, l’homme aime sa femme et la femme lui est soumise… Il y a déjà de quoi se poser la question de savoir s’il s’agit réellement d’amour au sens du sentiment tel que nous l’entendons, de savoir ce que vient faire une logique de soumission avec une relation d’amour et quelle légitimité il y aurait à cette soumission. On retrouvera en France une étrange similarité dans le Code Napoléon quelques siècles plus tard.

Tout cela donne un patriarcat fort avec une pseudo-légitimité de volonté divine arbitraire.
C’était présent déjà dans l’ancien testament, maintenant, c’est officiellement renouvelé pour le christianisme, toujours sans la moindre justification.
Rien de mieux pour nos cathos tradis pour se planquer derrière ça pour justifier leur supériorité sur les femmes et légitimer leur vision patriarcale obscurantiste, sans jamais avoir à se justifier autrement qu’en se cachant derrière la bible une fois de plus.

La femme doit donc par « obligation divine » gentiment devenir une femme au foyer à s’occuper de son maître/mari, de sa progéniture et des tâches ménagères. C’est du moins comme ça qu’ils l’entendent.

On trouve aussi l’argument de naturalité / contre-naturalité concernant cette vision…

Ils sont aussi régulièrement scandalisés par les tenues féminines et du comportement de diverses chanteuses ou même des femmes en général qu’ils trouvent indécentes. Mais pour en être scandalisé… …ça veut dire qu’ils ont regardé quand même… …et ce qui les intéressait en particulier… (Qui a pensé à cette fameuse scène du Tartufe de Molière? Avouez!)

Bon, un petit bilan:
  • Soumission pour raison « divine » des femmes aux hommes
  • Cantonnement des femmes au foyer et aux aspects domestiques
  • Volonté de contrôle de leur mise personnelle et de leur comportement
  • Retrait de leur droit à maîtriser leur fécondité (point précédent)

On en arrive bien donc à une mise à disposition des femmes aux hommes selon un principe de propriété.
C’est même cohérent par rapport à ce qu’on trouve un peu tout au long de la bible par rapport aux moeurs des Hébreux antiques, ils ont confirmation ainsi de la légitimité de leurs vues.

Je reviendrai sur ce point de considération de soumission lors de ma conclusion générale…

Le féminisme

Alors elles, c’est des méchantes qui suivent selon leurs humeurs les plans de Satan ou des juifs pour corrompre la société.

Pas de chance pour eux, Olympe de Gouges était languedocienne et son rapport au judaïsme est nul.
Preuve supplémentaire de leur inculture flagrante et de leur auto-conditionnement, ils n’ont aucune idée des réelles origines et les noms de celles à qui nous devons les premiers remous leurs sont totalement inconnus.

C’est une véritable haine qu’ils vouent aux féministes, ce sont des femmes qui ont osé secouer le patriarcat, ont réussi à l’ébranler de manière durable et continuent à réclamer l’égalité de considération là où ce n’est toujours pas encore le cas.
Elles ont tenu tête aussi au christianisme et aux églises, on pourrait ainsi dire -tenu tête à Dieu-, voire lui ont mis une baffe, en brisant ses lois.
D’autres ont préféré partir sur une autre voie comme le très sérieux « Priez Dieu, elle vous exaucera! » ou le célèbre « Dieu est une lesbienne noire. ».

Bref, elle on osé s’attaquer à la supériorité « divine » masculine et à Dieu lui-même.

Aussi, ils accusent les féministes de:

  • Déviriliser les hommes
  • Asexualiser les femmes
  • Menacer la société en déstabilisant l’ordre de la famille
  • S’être attaquées au respect envers le chef de famille par son épouse et ses enfants
  • Avoir mis dans les mains du capitalisme (juif) les femmes comme main d’oeuvre moins chère, ce qui par voie de conséquence aurait diminué les salaires
  • Le fait que des femmes travaillent a mis au chômage des pères de famille et mis en danger des familles

Bref, ça revient à ce que j’ai dit plus haut, un sentiment de frustration en plus.
Ce qu’ils leur reprochent réellement est d’avoir détruit les artifices qui leur donnaient une supériorité sur les femmes pour leur simple sexe d’appartenance.

Deux points sont intéressants quand même:

  • Par rapport à la famille
    En clair, ils reprochent aux féministes d’avoir supprimer la position dominante masculine au sein de la famille et sa toute puissance. L’autorité n’est plus juste au mari, mais bien au couple. En quoi le fait que le couple décide intelligemment ensemble, plutôt que juste le mari, des décisions importantes serait un danger?
  • Par rapport au monde du travail
    Outre le fait que cela repose sur une incompréhension totale des mécanismes mis en jeu, car il y a de réels problèmes de justice sociale, mais pour lesquels les féministes n’y sont pour rien. Leur réel problème se situe à un autre niveau: l’indépendance financière des femmes et la mise en concurrence dans le domaine du travail. On en revient un peu au point précédent. Pour si preuve fallait, proposer la mise au foyer des hommes pour s’occuper du foyer et la femme qui travaille ne leur conviendrait pas et serait considéré comme une idée ‘satanique’.
    Une de leurs malhonnêtetés intellectuelles récurrentes est aussi de dire que les féministes sont contre les femmes au foyer, c’est faux, elles ne sont ni pour ni contre les hommes ou les femmes au foyer tant que ces décisions sont prises en totale liberté et sans la moindre contrainte arbitraire, chaque famille est un cas à part, c’est en fonction de la situation du ménage que chacun doit voir en accord avec son conjoint ce qu’il doit ou veut faire.
Homophobie ?

Certainement.
On en revient encore et encore avec le fait de se cacher derrière la bible pour ne pas assumer à titre personnel une chose.

Dès qu’il y a une actualité qui est en rapport avec l’homosexualité, c’est couru d’avance, ils la relaieront en la modifiant à leur sauce. et d’ailleurs, il y a quelques points très intéressants à ce niveau dans leur mode d’expression.

  • L’homosexualité n’est considérée par eux que sous l’angle de la sexualité, ils focalisent carrément dessus. Ils n’envisagent aucunement la moindre forme de sentiments amoureux entre deux personnes de même sexe.
  • L’emploi du terme ‘sodomite’ apparait bien plus souvent que n’importe quel autre terme lié à l’homosexualité, de même que des termes faisant exclusivement référence à l’homosexualité masculine, semblant oublier totalement l’homosexualité féminine.
  • L’empli de terme comme ‘extrémistes’ pour faire référence à toute manifestation liée aux droits des lgbt. Cette logique d’inversion de savoir qui est extrémiste est intéressante, comme si leurs déluges de haine et d’insultes étaient une attitude modérée.
  • La notion de ‘cathophobie’ qui revient chaque fois que les propos du Vatican sur les lgbt sont dénoncés. Ils n’envisagent même pas que ce soit les propos vaticans qui soient à l’origine de réactions. Enfin, si, ils l’envisagent, ils le savent même, mais ils refusent hypocritement de reconnaitre que l’origine du problème se situe dans leur camp.

Je passe volontairement tous leurs délires et propos minables concernant le sida et les séropositifs.
C’est à vomir, il n’y a pas d’autres mots quand on en lit certains ce réjouir ainsi de la mort d’être humains de cette maladie.

Mais ils sortent quand même parfois le discours officiel:
L’église condamne l’homosexualité comme un péché et les actes homosexuels, pas les homosexuels qui ne sont que des pécheurs.
Foutaise hypocrite!

Le premier acte homosexuel est: aimer.
L’église condamnerait elle donc l’amour?

Et comment peut on honnêtement dire qu’on ne condamne pas une personne alors qu’on condamne un élément de sa personnalité, d’un élément de sa nature individuelle? Comment dire qu’on ne condamne pas une personne alors qu’on lui refuse le bonheur selon là où va son amour? Comment dire qu’on ne condamne pas une personne alors qu’on dit qu’elle représente une menace contre l’humanité? Comment dire qu’on ne condamne pas une personne alors qu’on dit ‘saint’ un livre qui la condamne et qui parle même de la tuer et qu’on cite ces fameux passages pour référence?
C’est tout simplement hypocrite.

L’église condamne effectivement bien les homosexuels en même temps que l’homosexualité.

Quelques cas particuliers intéressants

Gays refoulés
Dans tous ces délires homophobes, il y a quelques cas qui tiennent du refoulement de leur propre homosexualité. Je ne dis pas que c’est à généraliser, mais pour certains, c’est une évidence.

Pour certains ça tourne même à l’obsession. Quel que soit le sujet en rapport avec l’homosexualité, ils comprennent sodomie, c’est lié à des lesbiennes, ils comprennent sodomie, ça parle de droits des lgbt, ils comprennent sodomie, et c’est à longueur de temps.

Gays semi-assumés ‘tarés’
J’explique…
Ils disent être homos, ce qui est possible pour certains, mais en même temps considèrent leur orientation amoureuse comme une « tare ».
Globalement, ils reprennent la plupart des fantasmes de leurs copains hétéros homophobes.

Je trouve personnellement intéressant qu’on puisse défendre avec autant d’acharnement une condamnation sur soi-même sur des critères que l’on sait faux, pour les vivre tous les jours.

Politique

On a surtout du très très très à droite…

Un bon nombre de « nostalgiques » de la monarchie absolue catholique.
Le retour d’un roy (notez le ‘y’, histoire de faire plus authentique) voulu par dieu résoudrait tous les problèmes économiques et sociaux, le peuple serait heureux et catholique. D’un coup par miracle, il n’y aurait plus de juifs, d’homos, de féministes, de musulmans, de gauchistes, de franc-maçons, de syndicats, de sida, de métissage, etc….
Mais tout le monde serait heureux dans ce monde aux règles ‘divines’ imposées par un pouvoir fort et absolu.

Un autre truc étrange, un certain nombre font l’apologie de la collaboration avec les nazis durant l’occupation. J’ai lu aussi certains passage sonner comme des apologies du nazisme (parce que ses valeurs seraient plus ‘vraies’ que celles des démocraties décadentes…).

Pour ce qui est de l’appartenance à des partis très très très à droite, il semble que cela soit assez commun, du mois les soutenir.
Cependant, il y a parfois des Je t’aime, moi non plus récurrents dans ces mouvances. Un coup ce sont des alliés, un coup ce sont des pourris, c’est un peu à géométrie variable et en fonction du sens du vent de l’hypocrisie.
Mais le fond reste quand même commun dans leur rejet de ce qui m’ont pas leur place dans leur société idéale…

Vulgarité et grossièreté

Là, je n’ai aucune explication, c’est juste un constat.
D’abord, je tiens à préciser que ce n’est pas partout, mais dans des blogs autorisant des commentaires sans modération, ceux avec modération ne laissant passer que ce qui les intéresse…

Régulièrement, leurs détracteurs, surtout ceux qui deviennent dérangeant par le judicieux de leurs argumentations, se font insulter avec force de vulgarité.
Outre qu’ils traitent de ‘juif’ *, faisant montre de leur antisémitisme primaire, on retrouve très régulièrement des ‘gros mots’ et toute une palette de grossièreté diverses.

Comme si leurs idées nauséabondes ne suffisaient pas, il faut qu’ils ajoutent ça…

* Quand je parlais d’antisémitisme primaire, on le retrouve même là, ils pensent insulter leur interlocuteur ainsi… Ils n’arrivent pas à comprendre qu’ils passent une fois de plus pour des imbéciles ce faisant et que ça leur nuit, leurs interlocuteurs et lecteurs se disant même qu’ils ont en face un gars qui aurait sa place en hôpital psychiatrique…

« sauver votre âme »

Ca, c’est un truc que je trouve très amusant de leur part, sauver son âme. Ils débordent de haine, sont en guerre avec tout ce qui n’est pas eux, font mécréances sur mécréances et ils espèrent ainsi leur salut

Donc dans leur logique étrange, il faudrait haïr les mêmes personnes qu’eux et prendre leurs idéaux réducteurs, inhumains et arbitraires pour sauver son âme…

Cela dit, cela semble être une obsession pour certains. C’est à en croire qu’ils considèrent avoir un lourd passif…

Bannissement de la libre pensée

Comme déjà vu, il y a rejet de toute forme de contradiction, car celle-ci serait à l’encontre des principes divins. Aussi, toute tentative de faire comprendre que la réalité d’une chose ne correspond pas à leurs préjugés est inutile. Tout contradicteur est donc dans la catégorie ‘ennemi’.

Mais cela va quand même plus loin…
La libre pensée et les droits humains (logique pour raison historique) n’entrant pas dans leurs critères, ceux-ci aussi sont rejetés et considérés comme néfastes. L’obéissance aveugle à leurs préceptes ou détenteurs cléricaux (pas tous, seulement ceux qui pensent comme eux, les autres sont des traitres…) est mis en valeur en vue d’un ordre social strict et monolithique.

Ils en vont même à fantasmer qu’un jour tout le monde ‘retrouvera’ leurs valeurs et leur mode de pensée. D’autres pensent qu’il faut ‘éduquer’ le peuple à leur modèle, voire par la force…

Inter-alimentation

C’est un point très important de l’existence de cette mouvance au sens large. L’inter-alimentation consiste à répéter en cercle de membre un principe général comme absolu pour se convaincre de la justesse de la chose. L’individu n’est plus seul dans son concept et se sent soutenu et donc sans la moindre reconsidération à faire, étant dans la vérité puisse que d’autres lui répondent la même chose.

Un peu en parallèle de ça, les justifications en cercle fermé ont aussi cours.
Plus besoin de se pencher sur des réalités sociales ou historiques réelles, des auteurs ‘idéologues’ ont déjà conclu la vérité qu’ils attendaient, ces auteurs ont forcément raison et s’ils sont décriés par de réels scientifiques, c’est que la science est au mains de juifs, et blablabla…, histoire de se mettre plus d’oeillères encore.

Ma conclusion…

Il y aurait tant à dire…
Mais pour faire court, derrière tous ces torrents de haines, se cachent des angoisses, des peurs, des complexes et des frustrations.

Au niveau des complexes et frustrations, on trouve en premier lieu des éléments d’origine sexuelle ou patriarcales.
L’ensemble des règles de conduites si rigoureuses qu’ils voudraient s’imposer ou dans lesquelles leurs discours les enferment crée une grande frustration par rapport à ceux qui ne sont pas concernés par celles-ci, ils sont donc tous des pervers, de dépravés, etc…., alors qu’eux-mêmes aspireraient à pouvoir avoir cette liberté, mais ils sont coincés par leur ligne de conduite.
Toujours sur cette ligne, pour un certain nombre, non négligeable, cela tient d’un manque d’assurance dans leur virilité ou une forme de syndrome de castration. Ils ne sont plus en mesure de tenir ce que leur ligne de conduite leur imposerait, ils se sentent dévalorisés par une société qui ne leur reconnait plus un statut dominant pour raison de leur appartenance sexuelle. Même les homos ne sont plus leurs ‘inférieurs naturels’ et peuvent arriver à une reconnaissance supérieure à eux au mérite. Il n’ont pas su passer à l’actuelle redéfinition sociale de la perceptions des sexes et se retrouvent à échouer dans un jeu différent du reste de la société, donc en échec eux-mêmes dans leur virilité car n’obtenant pas cette reconnaissance.

Mais je crois que le plus grave reste quand même une chose directement liée à la foi, l’angoisse que leur foi soit finalement infondée.
La société a évolué et a rejeté leurs valeurs pour les plus rigoureuses, les fondements de leur modèle patriarcal s’effondre, la liberté religieuse et de conscience renvoient la religion dans la sphère privée, l’athéisme est une normalité, le pape est condamné dans ses propos et n’est même plus objet de respect, les sciences contredisent la bible, etc….
Certains y voient la fin des temps, mais depuis le temps qu’elle est censée venir, elle commence à avoir un sérieux retard, au point qu’on a de quoi se demander si il n’y a pas un bug…
Leur modèle n’est plus voulu que par une infime minorité et ils sont la risée de la société qui les traite à juste titre d’obscurantistes. Il y a de quoi avoir un profond sentiment de vacuité à ce moment là et se demander si finalement ce qui est censé être la base de leur système n’est pas qu’un immense mensonge. Et là, on en arrive à la foi du désespéré qui croit aveuglément parce que sinon, ça voudrait dire que tout ce en quoi il a cru n’était que du vent.

Bref:
Par le rejet, ils évitent une remise en cause des fondements de leur système de pensée de crainte que celui-ci se retrouve finalement infondé et qu’une remise en question plus vaste soit nécessaire.
L’aspect religieux n’est qu’une façade derrière laquelle ils cachent leur fragilité systémique et personnelle. Il ne leur reste que la possibilité de la défense de cette façade pour éviter la vacuité intérieure.

En fait, le réel danger est le niveau de violence que ce mélange explosif peut engendrer.
On a pu le constater par la présence de groupuscules très violents pour le second kiss-in de la saint-Valentin par exemple (voir: La Saint Valentin est une fête anticatholique !!!).
Mais sans ne parler que des violences physiques, cela représente un réel danger de laisser tant de force de haine malsaine se déchainer.
Comme je disais dans mon introduction: un cloaque puant !

Juste un dernier truc, je vous invite à faire aussi cette petite visite si vous trouvez que j’exagère et caricature. Ce n’est pas très compliqué, à partir du moment où vous en avez trouvé un, ils se relient entre eux. Un voyage au sein des commentaires vous provoquera sûrement le même dégout et impression de folie que j’ai éprouvés.
Rappelez vous alors qu’ils ne sont représentatifs que d’eux même.

Bon, une petite mise au point s’impose, comme j’ai reçu des tas de commentaires à haut niveau de grossièreté et des insanités pour cet article: je ne les laisse pas passer.
Pas la peine non plus de me traiter de cathophobe ou autres trucs du genre, cet article n’est que le miroir de ce que j’ai pu percevoir d’un milieu que je définirais selon l’expression consacrée comme ‘pas très catholique’

En gros: inutile de me rédiger un commentaire avec débordement d’insultes et de haine, je ne le laisserai pas passer, vous devrez gardez ça en vous pour ceux qui seraient tentés d’en rédiger pour se défouler.
En un sens, ça ne ferait que prouver que j’ai raison, mais je n’aime pas la grossièreté gratuite, surtout quand elle est issue de minables.

Je sais: en plus, je provoque…Mniaw-mniaw !

– Envoyez vos commentaires –

65 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Affreux, malade… c’est un post si important. Tous ces gens… ils sont un peut !@#$%^&*()_+… comme ça! Et il croient qu’ils son les vrais « Saints », les « Raisonnables », les « Sauvés »… tant d’obscurité, d’ignorance médiévale et prehistorique, de haine… c’est horrible…

    Et que croyez-vous, qu’est-ce qu’on doit faire? Les ignorer – c’est possible, mais est-ce que c’est juste?
    Et se battre? Est-ce que ça sera plus juste?
    Lequel est vrai? Parler à eux c’est-à-dire être comme eux, avoir les mêmes émotions négatives comme eux, je crois. Mais quand-même, parfois je tâche de dicuter et disputer avec des gens « Pieux » comme ça.
    Lequel est vrai? Que croyez-vous sur La Loi de l’Attraction? Doit-on oublier et ignorer toute la haine qu’ils propagent et nous concentrer sur l’amor? Ou peut bien être que ça peut avoir des conséquences négatives (comme le cas de Hitler, peut-être)?

    •  
       
       
      Et que croyez-vous, qu’est-ce qu’on doit faire? Les ignorer – c’est possible, mais est-ce que c’est juste?
      Et se battre? Est-ce que ça sera plus juste?
      Lequel est vrai? Parler à eux c’est-à-dire être comme eux, avoir les mêmes émotions négatives comme eux, je crois(…)
      Lequel est vrai? Que croyez-vous sur La Loi de l’Attraction? Doit-on oublier et ignorer toute la haine qu’ils propagent et nous concentrer sur l’amor?

      Personnellement, je suis plutôt dans l’optique de comprendre ce phénomène, car ils représentent un réel danger potentiels au même titre que tous les autres intégristes religieux.
      L’histoire a montré que chaque fois que la bride a été lâchée à ce genre de fanatiques (toutes religions confondues), cela a tourné à l’oppression de tou(te)s ceux/celles qui ne correspondent pas à leurs ‘normes’.

       

      En soi, c’est très minoritaire au niveau de la société, mais il s’agit de communautarismes à facteur de nuisance. Ils ne sont pas à surconsidérer, mais pas à négliger non plus, disons une saine vigilance.
      Il ne s’agit pas non plus de se tromper de cible et tout englober aveuglément comme ils le font, ne pas devenir un monstre qui prétend protéger des monstres, il faut garder la mesure et ne pas devenir injuste soi-même tout en s’opposant à l’injustice.

       

      C’est surtout sur le plan des idées qu’il faut rester inflexible pour que les idéologies primaires de haine ne puisse se répandre et empoisonner la société.

       

      Telle est ma vision de la chose…

  2. Vraiment pas mal du tout ton analyse ; excellent 🙂

  3. Magnifique boulot, tu as bien saisi l’extrême droite catholique que représente les intransigeants. Tu as un bon début pour faire une thèse en sociologie ou psychologie sociale sur les groupes d’extrême droite. Le blog vient des intransigeants vient d’être fermé mais bon, ils vont sans doute trouver le moyen de revenir malheureusement.

  4. tissu de conneries et délire paranoïaques, propos inventés ou détournés, bref, inversion accusatoire…

    • C’est effectivement ce que j’ai trouvé chez eux.
      Ils vivent dans « leur monde » détaché de la réalité, haïssant le monde réel et voyant des complots partout…
      Tout le monde complote contre eux! Les juifs, les homos, les franc-maçons, les femmes, etc… …même les cathos normaux!

      Il y a quand même un truc que j’avais trouvé phénoménal, c’est que question être au courant de l’activité lgbt, ils ont souvent en avance sur les sites de Têtu ou Yagg. A croire qu’ils sont fascinés par les homos, plus que ces derniers ne sont intéressés pas les actus les concernant… Après, c’est juste inverser les commentaires pour la compréhension.

  5. Non, je parlais de VOTRE article.

    • Moi? Inverser?
      Je n’ai jamais eu quoi que ce soit de fondamental contre les femmes, les féministes, les juifs, les franc-maçons, les homosexuels, la démocratie, les mariages inter-ethniques, les catholiques progressistes, la laïcité, etc…

  6. J’avais moi meme fais une petite visite sur des sites catho tradii ce fut assez eprouvant.
    L’un d’eux a meme pirater notre blog a moi et une amie; un blog nommait ADM, Alliance Du Mal. Oui on avait provoque a l’epoque.
    C’etait un jeune homme breton luttant pour l’independance de la bretagne et s’auto proclamant roi des breton de par sa ligne et son sang noble.
    A l’epoque nous avions aussi essayer de les comprendre, de parler avec eux, de els raisonne mais c’est une cause perdue. Mais ce qui mechoquait le plus, ce que je n’arrivais pas a comprendre c’etait que ces personnes etaient des jeunes gens, des pre-ado, des personnes ayant acces a internet, a l’information…Cela me paraissait impensale et incomprehensible sur le coup.
    Le genre de propos que ces jeunes personnes pouvaient tenir.

    Dans un contexte un peu plus leger, je me souviens d’une jeune fille qui devaient passer son bac et qui disait que si elle l’avait c’etait parce que Dieu l’avait voulut.
    Les arguments des pro-vie etait que ce petit embryon avait des ongles
    Les t-shirt Jesus m’aime, j’aime Jesus surmonte de fleur de lys et de coeur ensanglante
    Les groupes de blogeurs tradii, car c’est un reseau des que l’un de leur communaute se fait contredire, une dizaine vient a sa rescousse

    Mais c’est vrai que l’homophobie, le retour de la monarchie, l’extermination des manants, la colonisation et l’esclavages car ils l’avaient bien meriter ces noirs, le non respects de l’autre, la preuve par ecrit divin ….

    Beaucoup de temps perdue au milieu de ces sites. Je comprend que tu en sois effrayer car si jeune, que feront ils une fois adulte?
    Toutes les formes d’extremismes sont dangeureuses.

  7. Bonjour, j’ai lu votre article très intéressant..malheureusement je ne vois pas où vous êtes allée pour avoir trouvé toutes ces choses, ni à qui vous avez parlé 😦
    Personnellement je suis catholique traditionnaliste, et je ne me retrouve pas du tout..
    Mais je crois que vous mélangez beaucoup de choses si je peux me permettre. Vous avez mon email, n’hésitez pas à venir discuter si vous le souhaitez.

    • C’est sur la toile tout simplement.
      Cela dit, je ne mélange rien du tout, les faits sont bien là et se retrouvent encore dans la vie réelle. Je n’invente pas non plus les dizaines de commentaires que je n’ai pas laissé passé parce qu’orduriers quand ce n’était pas des menaces de sévices que seul un esprit malade peut inventer dans les commentaires de cet article ainsi que de ces deux suivants liés à l’actualité de l’époque:
      Kiss-in de Lyon: Les catholiques radicaux homosexuels seront de la fête!
      La Saint Valentin est une fête anticatholique !!!
       
      Que vous ne vous retrouviez pas dans ce que j’ai décrit dans l’article n’enlève rien de ce que tout un chacun peut constater en se penchant sur cette mouvance. Vous ne pouvez nier les débordements de haine qui l’accompagnent.
      Pour moi, ça ne tient plus de la religion, mais uniquement de la haine, de l’hypocrisie à la foi et de la superstition.
       
      Cela dit, j’avais trouvé certaines obsessions amusantes, la blogosphère catho tradi est tellement focalisée sur les homos que même Têtu et Yagg étaient en retard dessus concernant les actus lgbt.
      Ca ne s’invente pas…

      • « J’ai fait un constat: des traditionalistes qui st respectueux des modernistes et ceux qui ne le sont pas. Des modernistes très bien aussi et ceux qui ont de la haine..De tout! Dans les 2 camps »
        Oui-da, il y a de tout dans les deux « camps » (Je garderai ce terme pour la suite comme tu l’as utilisé, même si je le trouve un peu étrange), un d’entre eux semble quand même favoriser la haine plus que l’autre.
        En tant que femme, lequel est le plus respectueux de mes droits et libertés, me rabaisse le moins et considère que mes paroles et actions sont aussi légitimes que celles d’un homme?
        En tant qu’homo, lequel s’est encore récemment le plus violemment opposé au fait que je puisse me marier avec celle que j’ai et fais ma vie depuis plus de 10 ans, s’est opposé à ce qu’on me reconnaisse ma parentalité de ma première fille, tient les propos les plus violents et gratuitement insultants quant à mon couple, ma relation avec mon épouse, nos enfants ou simplement moi même?
        Dès le départ, sans parler même parler d’idées, la balance de haine est évidente.
        En tant que militante féministe et pour les droits des lgbt, le différentiel que j’ai pu constater en maintes occasions est encore confirmé, car c’est bien encore les mêmes (on pourrait même dire généralement les seuls) qui tiennent les propos les plus haineux, virulents et insultants.
         
        Alors effectivement, le sujet de cet article est sur ce qu’on trouve dans la webosphère.
        Et tout ce que j’aborde se trouve bien dans la webosphère tradi et « étrangement » (à te suivre), je n’en trouve même pas le dixième chez les modernistes. Tu ne trouves pas ça surprenant, non?
        Au final, il semble bien qu’il y ait beaucoup plus de pourritures dispensant leur haire d’un côté que de l’autre. Tout ça sous couvert de religion, d’être investis de « la volonté divine », ce qui au final ajoute l’hypocrisie à la foi et à la religiosité dans un grand baquet de mécréance.
         
        Alors, je suis désolée de te l’apprendre, mais il y a bien une différence de niveau promotion de haine entre les deux camps, et des deux, tu appartiens à celui qui a le plus d’ordures. Je ne dis pas que tu en es une, je n’ai rien à te reprocher pour pouvoir te qualifier ainsi, je dis juste que ton camps en a bien plus que l’autre.

  8. Bonjour, je connais bien ce « milieu » ayant moi-même un peu de famille catholique-traditionaliste, je trouve que votre article est très vrai! Le pire est que lorsque l’on n’est pas d’accord avec eux, cela crée pas mal de désordres familiaux, moi qui aurait tendance à penser de manière générale que la religion prone la tolérance, la justice, l’écoute, la bonté de l’homme etc, je n’y retrouve, dans les débats familiaux, avec des extrémistes catholiques, rien de tout ça, pire il n’y a qu’intolérance, non-écoute, méprise, condescendance, simplement parce-que les autres, contrairement à eux-mêmes, ne connaissent pas LA VERITE. Celle à laquelle eux-seuls ont eu accès. Ils pensent devoir nous donner des leçons or en matière d’écoute et de tolérance ce ne sont pas des modèles. Par ex, un de leurs enfants refusant de suivre ce courant de religion, se retrouve méprisée, haie, et rejetée, moi étant cousine, cela m’écoeure et me fait mal. La personne rejetée ne se sent donc pas aimée de ses parents. Des cheveux teints en blonds par ex et on l’insulte de « pute ».

  9. Je suis catholique traditionaliste militant pro-vie et je peux dire que coté haine et frustration votre camp est fourni, il suffit d’assister aux rosaires de sos tout petit pour s’en rendre compte une cinquantaine de furieux qui vous hurlent dessus,vous prennent en photo pour leurs blog ( et oui ces gens la vous fichent ils sont beau les combattants de la liberté) vous menacent ma fille de 16 ans à ces rosaires s’est fait menacer par le pion de son lycée !!! j’ai du avoir une explication avec ce monsieur.
    Le pompon a été une foi alors qu’il y a avait à Caen dans le centre ville une manif féministe ou une jeune femme marquait des slogans à la craie par terre notamment ce beau et charmant « brûlons les églises » devant un église d’ailleurs ! je suis allé la voir pour lui demander pourquoi elle marquait ça j’ai eu le droit a tout les poncifs anticatholique : l’Eglise et le droit des femmes ( ah oui l’excision; la burqua , le voile la séparation des hommes et des femmes dans les lieux de cultes ?) enfin bref elle m’a dit qu’elle n’aimait pas  » toute les religions  » alors je lui ai demandé pourquoi elle ne marquait pas brûlons les églises les mosquées et les synagogues elle m’a avouée avoir peur pour sa sécurité ( les cathos n’égorgent pas eux ) après à bout d’arguments elle s’est mise a hurler laissez moi tranquille ! et d’appeler ses amis !
    Alors voila ce que j’ai pu voir coté libertaire, féministe et partis d’extrêmes gauche gens haineux, vindicatifs, agressifs qui parlent de liberté mais ce concept est assez vague pour eux, et c’est surtout pas pour les gens de droites ou les cathos, abrutis vous hurlant dessus avec des propos d’une violence condamnable devant les tribunaux ( ce que je ferrais la prochaine foi , ça suffit cette impunité).
    Voila alors tout les cathos tradis ne sont pas comme vous dites d’ailleurs parce que déjà ce monde est très divisé entre chapelles diverses ( entre ceux réconciliés avec le Pape et ceux qui ne lui obéissent plus depuis 25 ans), politiquement c’est pareil on ne peut pas dire que les cathos tradis soient de tel parti, j’ai même rencontrés des tradis qui votaient Ps. Pour la question juive c’est pareil je connais des tradis pros israel alors vous voyez avant de parler des tradis frustré haineux, moi je n’ai rencontré que des gens assez joyeux et serviable.
    Et pour finir votre petite démonstration de la société qui a évolué et la science qui démontre que ? ah bon ? elle démontre quoi la science que Dieu n’existe pas ? ah bon ? votre pensée marquée par le siècle va disparaître comme vous, comme moi, l’Eglise est la depuis 2000 ans.
    Je note aussi ceci dans votre texte :Mais le fond reste quand même commun dans leur rejet de ce qui m’ont pas leur place dans leur société idéale…
    C’est exactement ce que vous faites avec tout ceux qui ne pensent pas comme vous ! et c’est exactement ce que vous pensez au fond de vous vous la voulez votre société idéale ou les méchants catho qui décidément ne veulent pas devenir ( moderne !! quelle connerie ) doivent être dénoncé ils sont méchants haineux antisémite il écrivent roi avec un y vous vous rendez compte ou en sommes nous ma bonne dame !! ( non moi j’ecrits roi avec un i) ils sont haineux j’ai été voir sur le net ( elle est bonne celle la ) Moi vos semblables ce n’est pas sur le net que j’ai vu leurs violences et leurs mépris ( de la liberté des autres notamment) leurs bêtises crasse ( les livres ne doivent pas sortir beaucoup du rayonnage si ils en ont) leurs raccourcis ( ce que vous faites) foireux je les vu face de face.

    • Merci pour ce commentaire amusant et appuyant pour bonne partie ce que je marque plus haut.
      J’ai pris la liberté de fusionner les deux que tu avais envoyé, je n’ai cependant pas modifié le moindre caractère de contenu.

      Amusant par les arguments employés. Je vais en reprendre quelques uns pour montrer en quoi ils sont absurdes et de vrais sophismes pour la plupart.

      « il suffit d’assister aux rosaires de sos tout petit pour s’en rendre compte une cinquantaine de furieux qui vous hurlent dessus »
      Il suffit aussi de se rappeler que « sos tout petit », c’est avant tout Xavier Dor (voir) et l’héritage de toutes ces violences des « commandos anti-IVG » qui allaient avec.
      Ne pas oublier tous ses délires sur les illuminatis, satan, les francs-maçons, les émigrés, etc… (voir à partir de 11:25)
      Mais si tu trouves ses propos cohérents…

      « ma fille de 16 ans à ces rosaires s’est fait menacer par le pion de son lycée !!! j’ai du avoir une explication avec ce monsieur. »
      C’est marrant, j’aimerais connaitre la réalité des faits.
      Ta fille fait ses rosaires au lycée… Où? Quand? Comment? Quelles circonstances?
      Rien que le fait qu’un pion soit impliqué dans les choses me laisse à penser qu’elle ne soit pas si innocente de toute provocation gratuite. Si le pion est intervenu, c’est déjà qu’elle était en contexte ouvert et qu’il y avait une activité autour de ça. En tant que croyante, quand je prie, je n’ai pas besoin de m’afficher et ne le fait pas dans un cadre où cela pourrait déranger du monde.
      Donc: Quelle est la vérité dans cette histoire?

      « il y a avait à Caen dans le centre ville une manif féministe ou une jeune femme »
      Une dans toute une manif… Que c’est représentatif ! …
      Mais allons plus loin…
      « je lui ai demandé pourquoi elle ne marquait pas brûlons les églises les mosquées et les synagogues elle m’a avouée avoir peur pour sa sécurité »
      Ce qui montre bien que tu n’avais pas en face une réellement engagée, parce que les féministes réellement engagées n’ont rien à faire des bâtiments, ce sont les clergés et tenant d’idées obscurantistes auxquels elles s’opposent. Celle dont tu parles ne doit même pas être au courant que pourtant il y en a de nombreuses qui sont engagées contre les courants rigoriste/obscurantistes de ces mêmes religions. Celle dont tu parles n’était donc absolument pas représentative… …A moins que, plus probablement, tu aies tout simplement inventé cette histoire cousue de fil blanc, parce qu’elle revient assez souvent dans les commentaires de blogs…
      De même, mon expérience des manifs/contre-manif me fait dire que de telles palabres sont tout simplement impossibles. La tension et les « camps » sont tellement marqué que l’échange que tu évoques n’est pas possible à réaliser
      Fais au moins preuve d’une réelle imagination, nom d’un chien ! Là, tu te fais bêtement prendre en flagrant délit de mensonge ouvert. Oups… Péché de faux témoignage! Huitième ou neuvième commandement, non?
      Ca fait la seconde fois quand même que je débusque un truc soit volontairement approximatif ou flagrament un mensonge.

      Continuons encore:
      « ( les cathos n’égorgent pas eux ) »
      Ce qui en soit est faux. L’histoire, même récente, le montre bien. C’est aussi fou le nombre de dictatures sanglantes qu’a soutenu l’ECR le siècle dernier…
      Combien de membres de l’église sont la la base d’assassinats sous Franco, Mussolini, Salazar, Pinochet, etc…?
      Le croyant honnête dit au moins sincèrement que ce sont des erreurs et ne se masque pas le visage.

      « j’ai pu voir coté libertaire, féministe et partis d’extrêmes gauche »
      Merci de faire la démonstration de ce que j’avançais plus haut concernant les assimilations des opposants à vos théories.
      Cette assimilation est d’ailleurs un non-sens, l’histoire (même actuelle) montrant bien souvent l’opposition entre féminisme et machisme d’extrême gauche et libertaire.

      « une violence condamnable devant les tribunaux ( ce que je ferrais la prochaine foi , ça suffit cette impunité). »
      Ce à quoi je t’invite bien volontiers si tu estimes que c’est légitime.

      « Voila alors tout les cathos tradis ne sont pas comme vous dites »
      Certes, je suis partie de la blogosphère et de ceux que j’ai pu croiser en diverses occasions. Il y a des nuances, certes, mais le fond haineux est le même.
      Exclusion, discriminations, tout ça en se cachant minablement derrière un bouquin, c’est pitoyable.

      « vous voyez avant de parler des tradis frustré haineux, moi je n’ai rencontré que des gens assez joyeux et serviable. »
      Ils se cachent où?
      Non, sérieusement. Quand je vois la bande qui se traine à Saint Eloi, ici à Bordeaux, quand je vois les diffusions officielles, quand je vois les exclusions « morales », quand je vois certains comportements dignes de néo-nazis, ils sont où ceux qui sont joyeux et serviables? Vous les cachez?
      Ou alors ils ne sont joyeux et serviables qu’entre eux…

      « l’Eglise est la depuis 2000 ans. »
      Et oui… 2000 ans d’incitation à la haine religieuse, à l’obscurantisme, à l’oppression des femmes, et au meurtre de ceux qui dérogent à la norme imposée par une bande de vieillards à moitié séniles. 2000 ans d’homophobie, de racisme, de misogynie et de caution de l’esclavage de droit divin. 2000 de massacres, de persécutions multiples et de conversions forcées. 2000 de destruction de toute culture « non-conforme ». 2000 d’usurpation en divinité et d’hypocrisie à la foi. 2000 ans de superstitions bavantes.
      Bref: 2000 ans de mécréance et de théocratisme autoritaire hypocrite. C’est sûr, il y a de quoi en être fier…
      Là encore, le croyant honnête dit au moins sincèrement que ce sont des erreurs et ne se masque pas le visage. Et il veut que ça change, que ça cesse! Il ne se flatte pas de ces 2000 ans passés, il veut un avenir plus juste et plus lumineux.
      Mais si tu te complais dans les horreurs…

      « Moi vos semblables »
      C’est quoi mes semblables selon toi?
      Es-tu sûr de ne pas encore une fois retomber dans ce travers que je développais de classer tout opposant à ton idéologie dans une catégorie unique?
      C’est quoi alors mes semblables que je rigole un bon coup?
       
       
      Au final, tu ne fais que me donner raison sur le contenu de cet article.
       
       
      Mais dans cette histoire, tu défends quoi?
      Tout simplement l’obscurantisme sous prétexte religieux, parce que la religion, ce n’est pas du tout cette chose puante de haine que vous en faites. Des chrétiens de diverses confession, des juifs, des musulmans, des bouddhistes, j’en connais des tas, j’en ai de nombreux dans mon entourage, mais ils sont bien plus capables de sagesse et de foi que les hypocrites attachés aux textes et conceptions autoritaires ancestrales. J’ai même assisté à la bénédiction d’un couple de gays par un curé après leur pacs. Ca, ça tient de l’élévation, l’éveil, l’épanouissement que permet la religion. Ce n’est pas dans le jugement des autres sur des critères périmés qui fait la force de la foi, mais l’aspiration qu’elle provoque.
      Où est l’aspiration dans la haine et les jugements que vous véhiculez?
      Où est l’aspiration dans les insultes que profère le pape?
      Où est l’aspiration dans les menaces d’excommunication?

      Et après, ça se dit croyant…
      Foutaises !
      Apprenez déjà ce que doit être la religion avant.
       
       


       
      PS:
      Pour la rhétorique, je te donne un 6/10.
      Tu maîtrises bien les sophismes et déformations de la réalité du style, mais du reste trop dans le classique. C’est le danger de rester dans le trop classique tradi, on analyse très vite les mensonges et malhonnêtetés quand on est habituée à lire votre prose.

  10. Le monde ou vous vivez est le fruit du christianisme, les églises les oeuvres d’art, plus de la moitié des tableau que vous voyez au Louvre et dans les musée la musique savante, Mozart , Bach existent grâce au grégorien, vous vivez dans la haine de votre propre culture c’est assez fou mais libre à vous de vivre dans cette rancœur.
    Vous me traitez de menteur, mais l’histoire à Caen est vraie je peux même rechercher le mail que j’ai envoyé au planning ( puisque cette manif était organisée par le planning) mais ce n’est pas grave après tout, vos propos outranciers et outré ne plaide pas en votre faveur votre vision de l’histoire est très disons idéologique. Les idéologues comme vous sont dangereux on l’a vu a mainte reprise durant le 20 eme siècle.
    Sinon pour l’histoire des rosaires non ma fille ne fait pas de rosaire dans les lycées ( elle n’est pas idiote même si elle est catho ) elle participait à un rosaire et comme d’habitude il y avait 50 débiles ( je m’excuse du terme mais vu le niveau des slogans il faut quand même être réaliste) et un pion de son lycée faisait partie des libertaires et il l’a interpellé à la fin du rosaire en faisant le fier avec ses amis c’est sur qu’ interpeller une jeune fille de 16 ans et la menacer c’est pas grave. mais c’est vrai je mens ! puisqu’un catho tradi le dit c’est un menteur c’est un pauvre type qui ment qui veut tuer du juif tout les matins! soit dit en passant les derniers juifs tués en France ne l’ont pas été par des cathos tradis.
    Les  » mensonges et les malhonnêtetés  » quand je lis votre prose qui pue la haine et le sophisme ça m’y fait énormément penser….gardez vous ( oui parce que moi je vous vouvoie nous ne sommes pas ami) de jugez les gens en bloc comme vous dites « retomber dans ce travers que je développais de classer tout opposant à ton idéologie dans une catégorie unique?  »
    Parce que dans votre  » gentil message ( parce que en plus vous vous prenez au sérieux) tout ce que vous dites sur nous je peux vous le retourner .
    Ce qui est fatiguant parfois amusant c’est : vous dites que les cathos tradis sont obsédés par les homos ( enfin c’est en gros votre propos plus haut) mais c’est exactement ce que je pense de la mouvance gay , féministe etc on dirait ( malgré vos dires )que seul l’Eglise vous empêche de vivre, parce que ( oups comme vous dites) non vraiment s’attaquer à d’autres religions c’est trop dur voyons on veut bien être rebelle mais pas perdre la vie, la rebellocratie comme disait le talentueux Murray.
    Je connais bien moi même les gens de st Eloi j’en connais deux deux personnes tres sympathique et cultivée qui ne vivent pas dans des sous sol et ne mangent pas les enfants.
    Alors accusez moi de mensonges si vous voulez, si ça peut vous éviter de répondre sur certains comportement …( a oui faut pas dire les vôtres !! vous vous avez le droit d’accuser en bloc les cathos).
    Parce que finalement vous n’en avez pas après les cathos tradis mais tout simplement les catholiques voila ce sera plus honnête de votre part .
    Encore un dernier point ( parce que je suis un fan d’histoire )Combien de membres de l’église sont la la base d’assassinats sous Franco ( vous dites) et combien de prêtres de fidèles de religieuses, d’évêques assassinés en haine de la foi en Espagne ? vous ne le savez pas ( mensonge je vous vois venir) faites une petite recherche.
    Sur ce bien le bonsoir.

    • Donc si je résume…
      Ton histoire qi ne tient pas la route est vraie parce que tu as envoyé un mail au MFPF…


      « Les idéologues comme vous sont dangereux on l’a vu a mainte reprise durant le 20 eme siècle. »
      Bin oui…
      C’est sûr, c’est très dangereux les mouvements égalitaristes… Bin moins qu’une institution à l’origine de tant de massacres…
      à nouveau

      Et il était où ce rosaire? Comment se faisait-il qu’il y ait du monde extérieur?
      Encore une fois, tu ne dis pas tout, tu omets ce qui te dérange… Mais comme je suis surprise…

      Tu apprendras aussi que les pseudo-libertaires présents aux manifestations diverses ne sont pas franchement toujours les bienvenus. Contreproductifs, mais surtout des hypocrites eux-aussi pour la plupart.
      Au moins, on se rejoint là-dessus.
      Les « blocs » sont juste là pour mettre le bazar, le féminisme et les droits lgbt étant le cadet de leurs soucis. A l’époque des manifs contre le CPE, la technique favorite des « black blocs » était de se replier au milieu des étudiants en forçant le passage au niveau des concentrations de filles « plus faciles à bousculer ». Ca n’a pas duré quand ils ont compris qu’on était quelques unes à se munir de barres de fer pour leur rendre la pareille.Il m’arrive encore souvent d’arracher leurs masques à de pseudo »pink blocs »; quand on milite pour ses droits, on le fait ouvertement et on n’a pas à se dissimuler. Donc là encore de pitoyables patins lâches et médiocres.

      Cela dit, vu le contexte, ta fille n’avait rien à faire au milieu du foutoir que je devine. Les mineurs n’ont pas à être présents dans ce genre d’actions où il y a ouvertement provocation volontaire comme dans ces « rosaires » qui n’ont rien d’innocents.

      « Les ” mensonges et les malhonnêtetés ” quand je lis votre prose qui pue la haine et le sophisme ça m’y fait énormément penser… »
      Faute !
      Là tu pers des points, c’est moi qui ai commencé à démonter les positions tradis en démontrant ces points. La technique purement rhétorique d’inversion est un signe de non-argumentaire.
      Décevant.

      « non vraiment s’attaquer à d’autres religions c’est trop dur voyons on veut bien être rebelle mais pas perdre la vie, la rebellocratie comme disait le talentueux Murray. »
      Et une fois encore perdu !
      Tu trouveras d’ailleurs sur ce blog nombre d’articles dénonçant les pratiques/coutumes/théories de multiples religion, dont la famille de la mienne.
      Tu trouveras aussi de nombreuses assos dénonçant les « tolérances » envers faites à d’autres religions sous prétexte de pseudoreligiosité.
      Donc, planté!
      Mais continuons encore…
      Jusqu’à preuve du contraire, en France, les seuls représentant religieux et politiques affiliés ayant activement voulu bloquer l’émancipation des femmes et étant encore aujourd’hui actif sur le plan politique vis à vis des droits des lgbt, sont liés à l’ECR. C’est un constat indubitable, constatables, vérifiable. Idem sur les prétentions à s’ingérer dans les affaires intérieures du pays, on trouve en tête le pape. Il y a bien le dalaï-lama qui est aussi venu sortir quelques âneries, ses propos ont tout aussi été dénoncés, il préfère maintenant se taire, par hypocrisie, je te le concède. Je ne vois pas de grand rabbin ou de grand mufti faire la même chose de manière ouverte, ça ne veut pas dire qu’ils n’y ait pas partage d’idées, mais au moins, ils ne diffusent pas sur un aussi large public leur idées discriminatoires.
      Bien évidemment, tout cela est dû à des raisons historiques.
      Dons une fois de plus: Pris en plein flagrant délit de détournement de vérité!

      « a oui faut pas dire les vôtres !! »
      Mais c’est qui les miens selon toi?
      Les Gascons? Les homos? Les femmes? Les écolos? Les cadres informatiques? Les païens? Les fans de mangas? Les libres-penseurs? Les militants anti-discriminations? Les pro-choix? Les croyants non-hypocrites? Les dénonciateurs d’hypocrisies à la foi? Les conjoints d’infirmières? Les natifs du 4 avril? Les futurs patrons de PME? Les fans de Within Temptation et Sharon den Adel? Les (co)mamans de petites filles?

      « Parce que finalement vous n’en avez pas après les cathos tradis mais tout simplement les catholiques voila ce sera plus honnête de votre part . »
      Perdu !
      Pris en plein manque d’arguments !
      Relis la fin de mon commentaire précédent.
      Et voilà…
      Un argument foireux qui aurait pu être évité. Tsss… Tsss… Tsss… Là, tu es très décevant.
      Manque d’imagination très chèr, et démonstration que tout cela n’est que du blabla répété stupidement, parce que telle est la rhétorique habituelle. Pas bon, pas bon…
      Comme marqué plus haut, l’inversion est une technique rhétorique grossière, mais là, c’est contredit par avance. Tu es franchement décevant sur ce coup.
      Là, tu es bidon ! (une fois de plus)

      « combien de prêtres de fidèles de religieuses, d’évêques assassinés en haine de la foi en Espagne ? »
      En haine de la foi ?
      Aucun ou très peu pour ce motif. Ils l’ont été pour leurs prises de positions politiques (et actions consécutives pratiques) et celles de leur hiérarchie. Ce qui est loin d’être la même chose…
      Pour le coup, tu aurais mieux fait de ne rien marquer.

      Décidément, la déformation des réalités historiques, ça verrouille au corps chez les tradis…
      Et après vous prétendez être honnêtes vis à vis de votre dieu alors que vous n’en être même pas capables vis à vis des Hommes?

  11. Oui Quand les cathos sont tués c’est de leurs faute voila bien ce que je dit vous etes une ideologue . « Pour le coup, tu aurais mieux fait de ne rien marquer. » si vraiment ça vaut le coup !!!!

    Déformation historique ?apprenez l’histoire parce que tout simplement vous ne la savez pas.
    Vous rhétorique de cours de recreation est risible. vous faite l’intéressante comme on dit mais ça vole pas haut. »Tsss… Tsss… Tsss… Là, tu es très décevant ».
    Marrant mais pas très consistant .

    • Alors quoi? Tu veux faire réécrire l’histoire maintenant?

      Sinon, il n’y a que toi qui me définit comme idéologue.
      Mais c’est intéressant que tu fasses cette association.

      Quant au fait de démonter la construction rhétorique, c’est toujours une des premières choses à faire face à des sophismes. L’emploi de l’ironie socratique est très efficace pour ça.
      Ne me dis pas que tu vas employer les arguments de Schopenhauer maintenant…
      Ca serait le clou !

  12. Cela dit, vu le contexte, ta fille n’avait rien à faire au milieu du foutoir que je devine. Les mineurs n’ont pas à être présents dans ce genre d’actions où il y a ouvertement provocation volontaire comme dans ces “rosaires” qui n’ont rien d’innocents.
    Ma fille fait ce qu’elle veut c »est pas votre problème il y a bien des jeunes dans vos manifs.

    • Au fait…
      Tu n’as toujours pas répondu au bout de deux fois:
      C’est qui « les miens » ?

      Si pour toi le fait que ta fille mineure s’expose dans une manif dont le but est ouvertement faire de la provocation. C’est une reconnaissance que ce « rosaire » n’a rien de religieux et que tu n’as guère d’intégrité.
      Il m’est arrivé d’aller dans diverses manifs (écolos entre autres) où je savais d’avance que ça allait « secouer », jamais de mineurs ou de femmes enceintes, c’est basique chez tout groupe sérieux.

      Là, c’est donc de ta part soit de l’inconscience, soit de l’hypocrisie, soit une volonté délibérée de créer cette situation sur une mineure, dernier cas qui ferait de toi une pourriture. Et là, je suis sérieuse.

  13. L’insulte gratuite voila bien votre visage, voila dans quel camp est la haine, les lecteurs jugerons.( mais faites gaffe quand même au niveau insulte les tribunaux ne sont pas fait pour les chiens)
    Et moi c’est qui les miens ? je crois que vous vous présentez sur ce blog ? non ? alors vous savez ou vous vous situez je suppose ! en tout ca si je vous avez insulté de pourriture j’imagine les bras levé vers le ciel voila le reac, le facho.
    Quand à l’intégrité je n’ai pas a être jugé par vous que je ne connais pas.
    Un rosaire ce n’est pas fait pour se bastonner c’est pour prier, le camp d’en face ne l’a pas compris tant pis pour eux apparemment la prière les échauffe un peu mais ca ne m’étonne pas.
    Bref comme mon but n’est pas de passer ma vie sur votre blog ( que je vais assez vite oublier )pour répondre a vos insultes ( ce que moi je n’ai pas fais soit dit en passant) je vous laisse, je tenais juste à répondre à votre article sur les tradis sans haine, et encore une foi sans insulte.
    Pour l’histoire je ne réécris rien je prends l’histoire tel quel est c’est vous qui refusez de vérifier si il y a bien eu des catholiques tués juste parce qu’ils étaient catholique ( et non pas pour des histoires de politique) c’est un fait regardez sur net et dans les livres ces massacres ont même été dénoncé par la CNT à l’époque qui n’est pas précisément amis de l’Eglise. Simone Weil ( la philosophe assez proche des anarchistes dénoncera cela dans une lettre à Bernanos) Bernanos qui lui-même écrivain catholique de renom issus de l’Action Française dénoncera les massacres fait les armées de Franco dans  » les grands cimetières sous la lune » comme quoi il faut se méfier du manichéisme un écrivain issus des rangs royalistes qui dénonce Franco. C’est ce que je vous reproche justement c’est votre manichéisme mais c’est assez je l’ai dit je n’ai pas vocation à répondre a vos messages.
    bonne journée.

    • Insulte gratuite? Où insulte gratuite? A moins que tu te retrouves dans cette pratique minable que d’exposer des mineurs… Dont acte.

      Le rosaire que tu évoques n’a jamais eu une portée religieuse, juste faire de la provocation face à un centre ivg. Là, c’est exécuté comme un acte politique militant. S’il avait vraiment eu une vocation religieuse, il n’aurait jamais été exécuté dans ces conditions et personne n’en aurait jamais entendu parler.
      Conclusion une fois de plus: Hypocrisie à la foi et mécréance.

      « c’est vous qui refusez de vérifier si il y a bien eu des catholiques tués juste parce qu’ils étaient catholique »
      Pourquoi devrais-je vérifier une histoire que je connais déjà et que je sais que tu déformes allègrement?
      Donc oui, tu es en pleine déformation historique sur les motifs une fois de plus.
      Qu’y puis-je? Chercher des ouvrages révisionnistes ou issu de ta propagande pour te faire plaisir? Fondamentalement, ça resterait faux.

      « C’est ce que je vous reproche justement c’est votre manichéisme »
      Mon manichéisme?
      A bin ça, c’est nouveau!
      Décidément, tu es vraiment dans l’invention maladroite. Comment pourrais-je être manichéenne, passant mon temps à rejeter toute notion de « Bien » et de « Mal », considérant ces notions comme absurdes du fait quelles se réfèrent à des valeurs culturelles et donc relatives.
      Mais comment tu fais pour être aussi poissard sur tout ce que tu m’inventes?

      (Sinon, qu’est ce que tu me bassines à chaque fois avec les anarchistes? Je ne le suis pas et n’ai aucune adhérence à leur idéologie, voire m’oppose ouvertement à nombre de leur idées. Ca fait partie tes fantasmes et obsessions?)

      « Et moi c’est qui les miens ? je crois que vous vous présentez sur ce blog ? non ? alors vous savez ou vous vous situez je suppose ! »
      Comme c’est toi qui évoque « mes semblables », à la relecture de ma présentation, ce serait donc les ingénieures informaticiennes nord-gasconnes blondes du signe du bélier pacsées à leur compagne…
      Tu n’as pas l’impression d’être bidon une fois de plus?

      En tous cas, merci d’avoir démontré si c’était nécessaire l’hypocrisie, toute la malhonnêteté, l’hypocrisie et la mécréance de la démarche catho tradi!

  14. Pourquoi ne pas avoir fait passer l’extrait de la lettre de Simone Weil sur les deux curés tués de sang froid a la la guerre d’Espagne vous démontrez que vous n’êtes pas honnêtes. Vos formules incantatoires ne m’impressionne pas !
    « En tous cas, merci d’avoir démontré si c’était nécessaire l’hypocrisie, toute la malhonnêteté, l’hypocrisie et la mécréance de la démarche Cathi tradi et bien je peux vous dire que Vous avez démontré la malhonnêteté de votre démarche ne faisant passer ce que vous voulez et refuser de reconnaître ce que est une vérité la mort de sang froid de catholique pendant la guerre D’Espagne
    La rosaire lieu assez loin d’un centre IVG dans un sympathique petit parc .

    Voila l’extrait de la lettre à Bernanos :

    deux anarchistes me racontèrent une fois comment, avec des camarades, ils avaient pris deux prêtres ; on tua l’un sur place, en présence de l’autre, d’un coup de revolver, puis, on dit à l’autre qu’il pouvait s’en aller. Quand il fut à vingt pas, on l’abattit. Celui qui me racontait l’histoire était très étonné de ne pas me voir rire.

    • Pathétique !

      Apprends donc à lire.
      Je ne marquais pas que les actes n’aient pas eu lieu, je marquais que le motif que tu invoquais était faux. L’extrait ne va pas dans le sens que tu dis être, il est neutre de ce point de vue. Dans cette guerre, personne
      Décidément… L’honnêteté intellectuelle n’est pas ton fort…

      « La rosaire lieu assez loin d’un centre IVG dans un sympathique petit parc . »
      Toujours aussi vague donc…
      Donc d’un seul coup, ça prend aux autres qui ont eu une révélation…
      Et bidon une fois de plus…

  15. c’est sur que Simone Weil c’est tres révisionniste !!!

    • Apprends à lire, comprendre ce que tu lis et le réel sens des mots.

      Cela dit, un point de plus sur ta réinvention de l’histoire… Ca te dérange tant que ça la réalité historique qui fait qu’il ne s’agit en rien de martyrs? Ca perturbe tant que ça tes fondements qu’il faille que tu insistes tant sur un faux quant aux motifs?
      Mais dis moi… Tu occultes complètement les complicités de l’église avec le régime franquiste et toutes ces horreurs même la guerre d’Espagne finie…

  16. Et pour finir je peux vous dires que vous pratiquez le délit de sale gueule , comme je suis un catho tradi vous n’avez cessé de me mettre ma parole en doutes, de dires que mes témoignages etaienjt bidon que je trafiquais l’histoire parce que bien Evidemment un catho tradi c’est pour vous ! en vous disant d’aller verifier par vous-meme justement je voulez pas vous m’imposer mes liens qui pour vous aurait été bien sur suspect ! en parlant du livre de l’ecrivain catholique Bernanos qui denonce les exactions des troupes de franco je montre que pour moi dans la guerre il n’y a pas de bons morts et de mauvais morts,
    Je m’attends pas que nous tombions d’accord mais un minimum d’honnêteté sied bien au débat

    • « pour moi dans la guerre il n’y a pas de bons morts et de mauvais morts, »
      Pour ce point nous sommes à peu près d’accord, même si je nuancerai la chose selon les circonstances et prises de positions individuelles. Je ne mettrais pas les criminels de guerre et traitres dans la même catégorie que les autres belligérants et victimes.

  17. Parce que ces prêtres ont été tués parce que obligatoirement pro franco ? forcement tout le monde était engagés dans un camp ou un ‘autre ( c’est absolument faux )
    Les chretiens persécutés ( et la on va voir si vous etes honnête) en terre d’islam ( Egypte( pour les coptes et les chaldeens )en Irak ils font partie de quel partis ? c’est de leurs fautes ? parce que aucun chretiens ( pas forcement catholique) ne peut etre tué en haine de sa foi et Asia Bibi dans les geôles pakistanaise ? elle est la pour quoi ? a cause de quelle guerre ? ce sont des fachos ?

    • Ohooo… Le procédé grossier de vouloir détourner le sujet ailleurs quand ça devient trop glissant…

      Pour recentrer sure l’Espagne avec une affaire ayant toujours des implications aujourd’hui:
      Pourrais tu m’expliquer la « haute morale religieuse » du vole et la vente d’enfant dans des maternités tenues par des nonnes et prêtres?

      • Il ne suffit pas d’employer des mots ( bien sympathique au demeurant) pour etre credible beaucoup de mots mais pas de faits pas tres serieux tout ça !!! comme Branquignole : branquignole (n.m.)
        1.(familier)personne bizarre, folle.
        pas bien méchant je prefere etre cela que quelqu’un d’haineux et idéologue ( je le maintient)
        idéologue, nom
        Sens 1 Personne qui répend une idéologie. Synonyme doctrinaire
        Sens 2 Personne qui se réfère toujours à une idéologie.

  18. Ohooo… Le procédé grossier de vouloir détourner le sujet ailleurs quand ça devient trop glissant…
    Ah Ah Ah ! comique vraiment !!! c’est surtout pour vous que ca deviez trop glissant ! vous refusez de répondre parce que nous ne voulez pas à admettre des catholiques des orthodoxes ( en URSS) des catholiques en Pologne sont mort en haine de la foi comme en Espagne ou les cristeros au mexique. comme en Irak en Egypte eu au pakistan à la base je vous parlais de de ce que ‘on a appelé la terreur rouge pendant la guerre d’espagne c’est a dire la persécution, de catholiques les viols de religieuses, de pretres .
    L’historien Guy hermet . dit que le massacre des prêtres espagnols représente « la plus grande hécatombe anticléricale avec celles de la France révolutionnaire puis du Mexique d’après 1911 »
    Guy Hermet est un facho ? je en crois pas il n’est pas non plus catho tradi
    http://livre.fnac.com/a1076585/Guy-Hermet-La-guerre-d-Espagne

    • Et rebelote sur le procédé grossier !

      Après comment veux tu être pris au sérieux? Ca fait branquignole.

  19. Si des prêtres et des évêques ont fait des saloperies,comme pour l’histoire que vous racontez je ne cautionne pas je n’ai jamais prétendu que l’Eglise visible était parfaite elle est faites d’hommes avec leurs qualités leurs defauts leurs fautes. Je n’ai jamais moi-meme prétendu être meilleurs que les autres.

    • Elle est faite d’hommes, mais ceux-ci se prétendent détenteurs de la volonté divine et des gardiens moraux universels.
      Il y en a même un qui est censé être ‘infaillible » quand il s’exprime « ex-cathedra ».
      Ca tient de l’usurpation en divinité.

      Mais quelle morale?
      La caution que l’église apportait à l’esclavage, l’infériorisation des femmes, les insultes envers les homos, les appels à la guerre religieuse qui ponctuent son histoire?
      Dire qu’il est plus grave de donner l’ordination en prêtrise à une femme est plus grave que la pédophilie?
      Dire qu’il vaut mieux qu’une gamine violée meure plutôt que d’avorter?
      Faire du chantage à l’excommunication pour ceux qui signeraient la mariage civil entre personnes de même sexe?
      Elle est où la morale dans tout ça?

      Au final, c’est quand même une belle bande d’hypocrites qui ferait mieux de rester loin des considérations morales parce qu’il ne sont pas clairs eux-mêmes en tant qu’institution, voire individuellement.

  20. Et rebelote sur le procédé grossier !

    Après comment voulez vous être prise au sérieux? ca fait idéologue !
    je cite mes sources (auteurs cité )
    je ne cherche pas déformer vos propos
    etre pris au serieux pas vous pas besoin ! ca ne va pas m’empecher de dormir ( oh non !)
    Fermer le banc
    la vie continue il fait beaux j’ai mieux à faire.

    • Là, tu est vraiment un branquignole, puisse qu’il était évident que je parlais du détournement de sujet.
      Là, ça tient du trolling.

      Quant à « faire idéologue ».
      Bouuuh…
      C’est terrible ça de se référer à une idéologie égalitariste plutôt que discriminante comme les tradis…
      Ah que je suis vilaine de ne pas vouloir hiérarchiser les humains sur des critères arbitraires et iniques!

  21. Bonsoir.
    Très interessante votre analyse sur le grand retour des catholiques traditionnalistes dans le monde catholique.
    Environ 200000 intégristes pour près d’un milliard de catholiques, y a quand même de quoi avoir peur, sur que notre démocratie est en danger avec ce folklore.
    Mais bon là n’est pas le problème, je pense pour ma part que cette poussée de fièvre n’est pas trop à prendre au sérieux.
    Là ou je ne suis pas d’accord avec vous mademoiselle, c’est quand vous dites qu’ils n’ont aucune confiance en eux, et qu’au final ils seraient soit névrosés soit malheureux.
    Je pense l’exact contraire.

    Le bonheur de ces gens transparait et ça en est presque insuportable.
    Tout simplement parce qu’ils ont la sécurité.
    Jésus nous proposait la liberté et la responsabilité, relire la tentation au désert, mais à un prix:l’angoisse qui en résulte.
    Ces gens refusent cette offre

    et déposent humblement leur liberté aux pieds de leurs prêtres qui leur proposent en échange mystère,miracle et autorité.Jésus était bien trop « naif »de croire que l’homme choisirait comme lui ce bien le plus précieux et le plus difficile à conquérir:la liberté.
    Les gens qui manipulent les tradis ne sont certainements pas très croyants,les fideles le sont eux ah ça oui.Mais au prix de l’aliénation.

    • « Le bonheur de ces gens transparait et ça en est presque insuportable.
      Tout simplement parce qu’ils ont la sécurité.
      Jésus nous proposait la liberté et la responsabilité, relire la tentation au désert, mais à un prix:l’angoisse qui en résulte.
      Ces gens refusent cette offre « 

      Le principe du bonheur par ignorance.
      Clairement non, ça n’expliquerait pas ces expressions de haine, de rejet et de repli sur la base de fantasmes qui sont au contraire des signes de peur et d’angoisses.

      • Plus qu’une expression de peur et d’angoisse, la haine et le rejet de l’autre sont surtout une marque de la bêtise humaine.
        Pour ma part, je pense que le sentiment religieux sincère est très proche de l’angoisse que nous procure la liberté et le fait de faire des choix.
        Quand on fait un choix, on prend un risque:celui de se tromper.
        La foi est toujours mouvement et prise de risque.
        Je ne pense pas qu’on nait chrétien(je parle pour moi bien sur)on le devient.
        Le paradoxe étant comment devenir chrétien dans un pays qui a 1500ans de catholicisme derrière lui?
        L’amour du prochain, c’est très compliqué et pratiquement impossible, mais ça vaut le coup d’essayer.
        Bonne soirée

        • Honnêtement, je suis franchement sceptique sur la sincérité religieuse de beaucoup.

          « Pour ma part, je pense que le sentiment religieux sincère est très proche de l’angoisse que nous procure la liberté et le fait de faire des choix. »
          Je ne suis pas d’accord pour dire que le sentiment religieux sincère provoque de l’angoisse, c’est même le contraire, il provoque de l’aspiration.

          « Le paradoxe étant comment devenir chrétien dans un pays qui a 1500ans de catholicisme derrière lui? »
          En quittant le catholicisme au bénéfice d’un courant plus réfléchi par rapport aux apports de la société laïque.
          En repensant entièrement ses croyances en sécularisant les textes et expurgeant ce qui ne tient pas du réellement religieux et remettant tout en question, quitte à revenir sur les mêmes réponses, mais seulement une fois celles-ci pleinement réfléchies.

          • Bonjour
            Je ne dis pas que le sentiment religieux provoque de l’angoisse, mais est très proche du sentiment religieux, ce qui n’est pas la même chose.Le christ dans les évangiles à peur, doute et finalement choisit librement de faire ce qu’il a faire pour faire ce qu’il nomme la volontée de celui qu’il appelle son père.
            Votre critique du catholicisme est plutôt assez juste, même si de nombreux cathos sont biens plus tolèrants que d’autres.
            Pour ma part, je me sentirais bien plus proche des protestants réformés qui ont une vision bien plus laique de la religion, mais encore une fois c’est un choix perso.Finalement, le grand paradoxe étant que les évangiles nous invitent à faire du religieux sans les contraintes du religieux, un espèce de canada dry pour personnes et individus libres et acceptés pour ce qu’elles sont.EX le passage de la samaritaine.
            Tiens justement encore une histoire bien compliquée pour les tradis, cette fameuse samaritaine avec ses nombreux amants et son dernier mec probablement marié.

  22. Juste pour vous dire, même si vous ne publier pas ce commentaire, que votre blog respire bien plus la haine que les sites traditionnaliste. Il me semble que la liberté de pensée et la liberté d’expression est encore un droit dans notre pays. Vous avez vos convictions, C’est votre droit, eux on les leurs. D’autre part, je ne veut pas entrer dans la polémique de vos annalyses, mais il y aurait bien des nuances à apporter à vos explications. De plus la plus part des valeurs qu’ils défendent, sont celle qui ont contruit la France que nous avons aujourd’hui, la France n’a pas commencée à exister en 1789, nous avons plus de 1500 ans d’histoire glorieuse derière nous.

    • « Juste pour vous dire, même si vous ne publier pas ce commentaire, que votre blog respire bien plus la haine que les sites traditionnaliste. »
      Outre la stupidité de cette sentence, elle montre bien ta disposition d’esprit.
      Où vois-tu haine dans le fait de dénoncer justement une logique de haine et de rejet pour qui elles sont et non pour ce en quoi elles croient? Tout ce que j’ai écrit dans cet article, c’est un constat vérifiable. L’autre jour encore, parmi des plus gratinés, je lisais que certains appelai en à mettre au bûcher les homosexuels, alors crois-tu que je développe plus de haine que ceux-ci?
      Que dire encore des slogans ouvertement homophobes entendus à la manifestation de Civitas?
      Je crois que question haine, les tradis, comme tous les fanatiques religieux n’ont guère d’égaux et ne peuvent rivaliser qu’entre eux à tel niveau.

      Autant le dire clairement alors, la réalité que je décris te dérange, ça serait plus honnête, non?

      « De plus la plus part des valeurs qu’ils défendent, sont celle qui ont contruit la France que nous avons aujourd’hui »
      Malheureusement.
      Infériorisation des femmes, racisme, hiérarchisation des humains en général, haine religieuse, haine et oppression de celui qui sort des standards imposées par une pseudo-morale pseudo-divine, obscurantisme superstitieux. Il est largement temps de dépasser tout ça et heureusement que cela est bien avancé.

  23. Très bonne analyse. Comment peuvent-ils se revendiquer de Dieu alors que tout dans leur discours et leurs pratiques, n’est que haine, mépris, refus de voir l’autre en ce sens qu’il ne leur ressemble pas, manque flagrant d’empathie et d’amour… Bref, l’horreur absolue.

  24. Bonjour,
    Je viens de tomber sur votre blog, et, si le style est assez original, le contenu ne l’est guère. La question est avant tout théologique avant d’être sociologique. La question est: Vatican II or not Vatican II? Si vous dites non, alors vous suivez fidèlement l’enseignement de l’Eglise depuis 2000ans, c’est-à-dire la tradition qui est le 2ème pilier de l’Eglise avec l’Evangile. Si vous répondez oui, alors vous acceptez de reconsidérer ces traditions et d’accepter des valeurs jusque-là non catholiques: l’oecumenisme, la nouvelle liturgie, l’adhésion au monde moderne…
    C’est la la clé du sujet, c’est l’avènement de la république et de la laïcité qui est à l’origine du dilemme: liberté-égalité-fraternité. C’est ici que le catholique doit commencer à dire non. Nous sommes dans une société autonome car elle rejette le divin: nous,les hommes, connaissons les principes de la liberté… Alors, j’écoute? Quels sont-ils? La liberté parfaite pour un chrétien c’est d’être à l’image du Christ: c’est-à-dire ne faire que le Bien. Si l’on a pas ce principe premier alors la société s’effrite: la pensée se corrompt puis ensuite l’action. Et l’on ne comprend pas comment l’hitlérisme avec son eugénisme a pu régner sur l’Europe, comment le communisme a pu faire autant d’adeptes et de victimes dans le monde. Pourtant un point commun: la révolution française et les idéologies abstraites encore inappliquées mais biensur nous y sommes presques, encore quelques dictatures. Napoléon fut le premier de ses dictateurs et enfant de la révolution. Mais le peuple était si opprimé en 1789, d’ailleurs preuve : la prise de la Bastille. C’est vrai: 7 prisonniers, dont 4 faussaires, 2 fous et un embastillé sur lettre de cachet pour mœurs, si fréquentable que sa famille aurait préféré qu’il soit mort… Tous relâchés par les insurgés.D’ailleurs les portes ont été ouvertes par le Cdt de Launey et non forcées. Tous les militaires ont été assassinés lâchement et des morceaux de chairs furent découpés et mis à infuser dans les tasses des cafés avoisinant. Charmant…Marat ( pourtant il ne peut être accusé de contre-révolutionnaire) dira qu’il n’y avait ce jour-là dans la foule amassée devant la Bastille que des provinciaux et des étrangers. Bref, vous êtes victimes d’un régime mensonger, qui vous agite devant les yeux des mots vides de sens. Moi je préfère une monarchie catholique, légitime avec un Roi(LouisXX), qui est de droit divin( triple donation Charles VII-Jeanne d’Arc-Christ-CharlesVII), avec au-dessus de lui de vraies lois fondamentales (indisponibilité de la couronne). Ça c’est du concret, de la stabilité et de la réussite…. La France » hérissée de libertés  » mais bon c’est vrai tout ne va pas si mal… On avorte a tour de bras, « j y ai droit », on place ses vieux en maison de retraite, on ne voit plus la politique qu en terme economique:les sous sous dans la popoche, on divorce à gogo, la liberté, quoi! Soyons ouverts! Mais la France n’est plus le premier pays du monde comme avant 1789, le 6eme, c’est ça? Les tradis sont perdus car souvent ils font le jeu de la république, votent, souvent à droite vous avez raison et s’associent à de parfaits athés ou gnostiques comme Alain Soral. Mais, je suis medecin et lorsque je vais dans ses familles tradis, je vois des enfants polis, à qui l’ont ne cèdent pas tout, souvent très unis. Les parents s’occupent de leurs parents et jusqu’au bout, ce qui devient denrée rare… Ce ne sont pas eux qui cassent des voitures, volent, agressent les professeurs, pourtant beaucoup de ses familles ne roulent pas sur l’or, vu le nombre d’enfants qu’ils ont. Ils ne consultent jamais ou quasiment aux urgences pour dépression ou tentatives de suicides.
    De toute façon, comme en France, chez les progressistes et les modernistes au bout de 2 générations, on ne va plus à la messe, bientôt, les catholiques pratiquants se résumeront aux tradis. C’est un fait démographique et nous reviendrons aux temps des premiers chrétiens, jusqu’au jour où vous en aurez assez de cette vie matérialiste sans autre but que: doit-on s’enrichir? Ou pas? Marier les homos? Accepter l’euthanasie? Vivement les prochains débats de sociétés du XIX s…

    • –« La question est avant tout théologique avant d’être sociologique. »–
      Justement non, pour reprendre la formulation, l’ECR étant avant tout une institution politique avant d’être une institution religieuse.
       
      –« La question est: Vatican II or not Vatican II? »–
      Non, même pas.
      Pour que la question ait le moindre intérêt, il faudrait que l’ECR soit toujours une référence acceptée par tous, hors ce n’est pas le cas.
      Vatican II ou pas, l’ECR demeure une institution politique obscurantiste prônant des valeurs iniques.
       
      –« C’est la la clé du sujet, c’est l’avènement de la république et de la laïcité qui est à l’origine du dilemme: liberté-égalité-fraternité. C’est ici que le catholique doit commencer à dire non. »–
      Non à la liberté, non à l’égalité, non à la fraternité.
      C’est bien ce que je marquais plus haut, c’est un gros OUI à des valeurs d’iniquité (voire de haine comme l’a déjà démontré le passé). Les dernières prises de paroles de monsieur Bergoglio vont bien dans ce sens, de même que les démonstrations de rue de ceux s’opposant à l’égalité citoyenne des couples de même sexe vis à vis de l’institution civile qu’est le mariage en France.
      Mais rien de neuf sous le soleil, puisse qu’en son temps l’ECR cautionnait l’esclavage et défendait les privilèges de ses membres sur le restant de la population…
       
      Mais je ne suis pas d’accord, le catholique (ou le chrétien en général) peut parfaitement se retrouver dans ces valeurs. Je dirais même qu’en tant que croyant sincère, il est plus logique qu’il s’y retrouve que le contraire.
       
      –« Napoléon fut le premier de ses dictateurs et enfant de la révolution. (…) Tous les militaires ont été assassinés lâchement et des morceaux de chairs furent découpés et mis à infuser dans les tasses des cafés avoisinant. Charmant.. »–
      Parce que les guerres de religions, le massacre de la saint Barthélemy, les évangélisations forcées type « la croix ou l’épée », l’inquisition, les croisades (bon prétexte pour les routes de la soie et des épices), l’approbation de l’esclavage, la hiérarchisation des sexes, etc… c’est censé être charmant? C’est censé être un héritage de la révolution française?
      N’y a-t-il pas une petite histoire de paille, de poutre et d’yeux là-dedans?
       
      –« Moi je préfère une monarchie catholique, légitime avec un Roi(LouisXX), qui est de droit divin »–
      Droit divin, rien que ça…
      Un dieu est donc apparu pour dire qu’il était le roi légitime?
      Je vois plutôt dans cette histoire de « droit divin » une vaste supercherie (voire usurpation) en divinité. Toujours est-il qu’il y a indubitablement mécréance du fait que des mortels se prétendent détenteur de la volonté divine. Tout cela n’est qu’hypocrisie à la foi.
      Bref, le « droit divin » est une vaste fumisterie incompatible avec une réelle religiosité et une foi sincère.
       
      –« On avorte a tour de bras, « j y ai droit » »–
      Rien de neuf sous le soleil, ça se faisait avant aussi, mais dans des condition d’hygiènes et de sécurité médicale plus précaires.
       
      –« n place ses vieux en maison de retraite, on ne voit plus la politique qu en terme economique:les sous sous dans la popoch »–
      Là non plus, rien de neuf sous le soleil par rapport à l’ancien régime…
       
      –« on divorce à gogo »–
      Mieux vaut divorcer que se déchirer, tromper l’autre, mettre les enfants au milieu du champ de tir, etc…, non?
      Ah non, c’est vrai, ça ne doit pas se voir en dehors, c’est mieux, parce que plus hypocrite…
       
      –« je vais dans ses familles tradis, je vois des enfants polis »–
      …et éduqués dans le rejet, voire la haine, de ce qui leur est différent.
      Mais j’y reviens un peu plus bas
       
      –« Les parents s’occupent de leurs parents et jusqu’au bout, ce qui devient denrée rare… »–
      Dans vos rêves…
      Ma compagne a grandi dans une très catholique famille de petite noblesse ibérique. Elle a été mise à la porte quand elle a fait son coming-out. Elle aurait été à la rue si je n’avais pas été là.
      Alors pas la peine de me la jouer avec le modèle de la famille unie et tout, pour l’avoir vu vis à vis de ma compagne, ce n’est qu’une image d’Epinal, mais certainement pas la réalité.
      De même pour revenir au point précédent, que dire encore quand de ces « si polis enfants » déversant toute leur haine sur moi sur seul motif de mon orientation amoureuse quand j’étais lycéenne ou étudiante?
      Toute cette histoire de familles modèles est un vaste mensonge!
       
      C’est étrange que ces phénomènes se produisent largement moins souvent chez les non-tradis…
       
      –« Ce ne sont pas eux qui cassent des voitures, volent, agressent les professeurs »–
      Non, certains s’en prennent juste tous ce qui est en rapport avec les homos, les femmes voulant avoir recours à une IVG, etc…
      Les commandos anti-IVG n’ont jamais fait de dégâts et n’ont jamais fait des pressions psychologiques sur des femmes fragiles…
      Ce sont de charmant catholiques…
      Encore cette petite histoire de paille de poutre et d’yeux…
       
      –« Vivement les prochains débats de sociétés du XIX s… »–
      Euh…
      On est déjà au XXIe siècle…
       
       
      Bref:
      En dehors d’images d’Epinal foireuses ne correspondant pas à aucune réalité, la proclamation de valeurs iniques, des prises de positions incompatibles avec une foi sincère (le coup du « droit divin ») et l’incapacité à voir la poutre dans l’œil du tradi, tu as quoi à avancer?
       
      En fait, tu ne fais que montrer que j’ai raison dans mon article et l’infinie hypocrisie (alliée à la malhonnêteté intellectuelle et au mensonge structurel) chez les tradis.

      • Bonjour.
        J’aimerais bien répondre à ce monsieur pétris de certitudes, certainement bon chrétien, bon catholique mais tellement loin des évangiles.
        Tout d’abord, une première mise au point.
        Votre jésus n’était pas catholique, ni même pas chrétien mais un bon juif de l’époque.
        Et ça, je sais que ça vous fait un peu chier!
        Donc je vais me lacher.
        Votre tradition, vous dites.C’est justement elle et tout votre sainte dévotion figée qui l’on condamné à sa croix.
        Pas celle des cathos tradis, bien sur, mais celle des religieux de son époque qui pensaient avoir le bon Dieu et la morale de leur côté.Mais pour çà faudrait relire les évangiles et les méditer.
        C’est vrai, la lecture perso de la bible n’est pas bien vue par nos chers pharisiens des temps modernes.
        Heureusement que les protestants sont passés par là.
        A bon entendeur

        • Bonjour,
          le Christ est né juif, je suis également de descendance juive mais de Foi catholique. Je vais me marier dans 3 semaines avec une magnifique jeune femme d’origine burundaise qui est précatéchumène et ma joie est immense: tous les chemins menent à Dieu.
          Effectivement, le Verbe s’est incarné pour sauver l’humanité, donc je suis également candidat au Salut et reconnaît que c’est à cause de nous que le Christ est mort crucifié.
          Vous entendez pharisianisme, je pense, en tant que piété ostentatoire et un certains formalisme hypocrite. Il faut savoir s’humilier et vous avez raison, certains, tradis sont effectivement trop démonstratifs et prier le rosaire devant un centre IVG par provocation n’est pas acceptable et contredit l’enseignement du Christ. Je préfère prier dans le secret.
          En ce qui concerne le protestantisme:

          1) Il est apparu en scission de l’Eglise, c’est-à-dire, après volonté de séparation, au bout de 14 siècles d’existence: le Christ voulait-il que des chrétiens se séparent et s’entretuent? Le prince des nuées et celui qui travaille dans la division et la séparation, seule l’unité est d’essence divine: Dieu est 3 en Un. De même, le principe démocratique, outre le rejet de Dieu, divise le pays en d’innombrables partis politiques. La volonté générale n’existe pas, c’est une vue d’esprit, lorsqu’un président de la république est élu à 53% des votes…

          2)Relisez Luther(« des juifs et leurs mensonges ») et ses prises de positions anti-sémites: »leurs synagogues et leurs écoles doivent être brûlées, leurs livres de prières détruits, leurs rabbins interdits d’officier, les hommes rasés, et leurs biens et argents confisqués. On ne doit montrer à leur égard aucune pitié ni aucune bonté, ne leur procurer aucune protection légale, et ces « vers venimeux et vénéneux….Nous sommes fautifs de ne pas les tuer. » Ils inspirèrent les nazis… notamment Julius Streicher(déclaration au procès de Nuremberg)
          Pie XII, lorsqu’il rencontra Hitler, le qualifia de » sociopathe paranoiaque ». Ce même Pape fut à l’origine directe de la conversion du grand rabin de Rome: Israel Zoli.

          3) La « scriptura sola », biensûr. Etant loin, d’être un genie, j’ai besoin de ceux-ci pour comprendre et éclairer les mystères de NSJC, et fait mienne toute la Tradition remontant jusqu’aux Pères de l’Eglise. Einstein aurait-il pu créer sa théorie de la relativité en refusant les théorèmes des philosophes grecs anciens? L’Eglise a donc une continuité depuis le Christ sans interruption.

          Pour décrire les idées libérales, je reprendrai volontiers cette expression de Voltaire: »mentez, mentez, il en restera toujours quelquechose »

          • « Pour décrire les idées libérales, je reprendrai volontiers cette expression de Voltaire: »mentez, mentez, il en restera toujours quelquechose » »
            En l’occurrence, c’est de manière plus flagrante de ton côté que se situe le mensonge.
            Attention avec cette phrase, elle est à double tranchant pour celui qui emploie cette méthode comme tu le fais.

          • Mais, dis-moi alors, à quel endroit je mens sciemment?

            < – Insultes gratuites supprimées – >

          • Où tu as menti?
            Relis mes réponses précédentes.

            Sache aussi que ton autre post est passé dans les « indésirables ».
            Je n’ai aucun raison d’accepter de valider tes insultes gratuites.
            Avec elles, tu viens de me confirmer que tu es à bout d’arguments après que j’ai invalidé ceux que tu avançais (je t’invite d’ailleurs à lire Schrödinger sur le sujet) et la misère intellectuelle dans laquelle tu évolues pour en arriver à ça.

            Pas la peine non plus de venir chouiner à la liberté d’expression, tu as largement eu l’occasion de le faire, cependant, les insultes gratuites comme celles que tu m’as envoyées, ce ne sont pas exprimer des idées ou des opinions que celle-ci couvre.
            Relis le petit encadré en fin d’article.

            Adieu.

            – – – –

            Edit:
            Bingo!
            Je savais bien que tu allais chouiner à la censure.
            Troisième vague d’insultes gratuites… Alors je vais t’inviter à relire une fois de plus l’encadré de bas d’article que tu n’as pas dû comprendre et t’apprendre qu’on ne parle pas de « censure » quand il s’agit d’insultes gratuites.
            Ton commentaire est donc parti à la corbeille, direction vers laquelle partiront directement tous les suivants sans même que je les lise.

      • -« Justement non, pour reprendre la formulation, l’ECR étant avant tout une institution politique avant d’être une institution religieuse »: biensûr, elle a un role politique, comme toute insitution temporelle et un role religieux puisque c’est l’Eglise, mais comment démontrer votre « avant tout »?. Je justifie mon « avant tout » par le relativisme qu’ apporte Vatican II,.L’avant prêchait: hors de l’Eglise, point de Salut car c’est la Révélation Divine principe extrinsèque, qui permet d’accéder au Salut. Le fait de dire que l’on peut accéder au Salut par une autre voie, signifie que l’on peut se sauver soi-même sans Révélation. La révolution niant Dieu comme origine de tout principe politique, fait de l’Homme un être autonome qui ne se gouverne que selon ses envies du moment et ne prend aucun risque vis-à-vis de son créateur… en refusant des principes politiques opposés à la voie du Salut, l’Eglise accomplit un acte politique guidé par le principe religieux. Donc la manière, de gouverner la cité dépend du choix de Dieu ou de sa négation en tant que cause première,

        -« Pour que la question ait le moindre intérêt, il faudrait que l’ECR soit toujours une référence acceptée par tous, hors ce n’est pas le cas ». La Vérité n’est pas un question de nombre de fidèles. Souvenez-vous, les apôtres étaient au nombre de 12. Je ne suis pas un courant parce que celui-ci est populaire, à la mode ou bien vu; j’ai deux principes: la Foi éclairée par la raison.

        -« Non à la liberté, non à l’égalité, non à la fraternité.
        C’est bien ce que je marquais plus haut, c’est un gros OUI à des valeurs d’iniquité ». Ce que je voulais dire, c’est que ces mots sont vides de sens car comme tout le monde peut le constater, depuis plus de deux cents ans post-révolution francaise, ils n’ont toujours pas été appliqués bien au contraire… dans les sociétés libérales, la main est aux capitalistes mondialistes, et dans les quelques sociétés communistes restantes ce sont des apparatchiks qui affament le peuple, pourtant tout le monde veut le bonheur des peuples.

        – » Les dernières prises de paroles de monsieur Bergoglio vont bien dans ce sens, de même que les démonstrations de rue de ceux s’opposant à l’égalité citoyenne des couples de même sexe vis à vis de l’institution civile qu’est le mariage en France.
        Mais rien de neuf sous le soleil, puisse qu’en son temps l’ECR cautionnait l’esclavage et défendait les privilèges de ses membres sur le restant de la population… »
        pour le Pape Francois, il a déclaré dans l’avion le conduisant au Brésil, suite à la question d’un journaliste: » qui suis-je pour pour condamner un prêtre homosexuel? ». Pour l’homosexualité, comment autoriser un état de fait que notre nature même, nous interdit; les Hommes ne sont pas hermaphrodites, la loi divine ne peut contredire la loi naturelle.
        L’Eglise a toujours dénoncé l’esclavage comme une tradition guerrière effroyable contraire aux principes chrétiens. Les premiers chrétiens en ont d’ailleurs été des victimes.
        Pour les privilèges de ses membres, je ne sais pas à quoi vous faites allusion? Aux prélats, au clergé régulier, séculier?

        -« Parce que les guerres de religions, le massacre de la saint Barthélemy, les évangélisations forcées type « la croix ou l’épée », l’inquisition, les croisades (bon prétexte pour les routes de la soie et des épices), l’approbation de l’esclavage, la hiérarchisation des sexes, etc… c’est censé être charmant? C’est censé être un héritage de la révolution française » Chaque point mérite une certaine longueur, je me résume à deux: les guerres de religions ont fait 100 à 150 000 morts en France pendant 1 siècle, si l’on compte tous les dictateurs et tous les démocrates qui ont perpétrés des crimes de masses, guerres, camps déportations au nom des valeurs de la révolution ou par son intermédaire on doit frôler le demi-milliard: des campagnes Nap, l aux camps Stalliniens, 1ère GM, hitlérisme, Mao, Pol Pot, Castro, la Corée du nord… Rappelez-vous que Luther vociférait « qu’il faut massacrer les catholiques partout ou vous les trouverez »: et c’est ce qu’il s’est passé: le bras armé protestant a tué, massacré, les protestants rentraient dans des églises, urinaient sur des crucifix, jetaient tout à terre, étonnant pour des chrétiens! 20000 églises catholiques furent saccagées pendant cette période. Henri VIII apostasia pour pouvoir épouser une autre femme, la défense du mariage catholique indestructible a parfois du bon.
        Les croisades démarrées en 1095 après la bulle d’urbain II, ont eu lieu pour libérer les lieux Saints et protéger les chrétiens d’orient encore 50/50 avec les musulmans à cette époque. Ces derniers subissaient et subissent toujours le statut de « dhimmis », c’est à dire de non musulmans et n’ont en pratique aucun droit: cf l’actualité récente dans le monde arabe. Ce fut un échec cuisant. Une seule croisade fut détournée de son but, la 4ème(je crois) et aboutit au pillage de Constantinople pourtant encore chrétienne à cette époque. » La route de la soie »,elle commençait en Turquie pour aller jusqu’en Chine, est un peu plus à l’est.

        -« Droit divin, rien que ça…
        Un dieu est donc apparu pour dire qu’il était le roi légitime?
        Je vois plutôt dans cette histoire de « droit divin » une vaste supercherie (voire usurpation) en divinité. » En fait, vous y êtes presque.. C’est la triple donation rédigée devant notaire( document conservé intact aujourd’hui) par Jeanne d’Arc et Charles VII: le Christ est le véritable souverain de la France, et le Roi est son lieu-tenant(expression employée par Jeanne).
        La suite viendra sous peu, je fais une pause…

        • « L’avant prêchait: hors de l’Eglise, point de Salut car c’est la Révélation Divine principe extrinsèque, qui permet d’accéder au Salut. »
          Ce dont se fichent éperdument ceux qi ne suivent pas ce système et pour lesquels cette notion de « salut » est totalement vide de sens.
          En fait, seuls ceux qui ont cette notion sont « en danger », les autres ne le sont pas.

          « La révolution niant Dieu comme origine de tout principe politique »
          Non, pas la révolution, l’ensemble de l’Humanité, hors quelques personnes trouvant intérêt à cette vision.

          « Donc la manière, de gouverner la cité dépend du choix de Dieu ou de sa négation en tant que cause première »
          Pas du tout.
          « dieu » n’a rien à faire dans cette histoire.
          Quant à parler « du choix de Dieu », là, on retombe dans l’usurpation en divinité que j’évoquais précédemment.

          « La Vérité n’est pas un question de nombre de fidèles. Souvenez-vous, les apôtres étaient au nombre de 12. »
          Je ne les ai pas connus personnellement.
          Qu’est ce que « La Vérité » ?
          Quelle prétention ! Quelle vanité de prétendre savoir « La Vérité » !
          Cela dit, ils ne détiennent pas « La Vérité », juste un pont de vue, localisé dans une culture à une époque donnée, ce qui n’a donc aucune chance d’être « La Vérité ».
          Mais ça ne change rien au fait que l’ECR n’est en rien une référence acceptée par tous.
          Bref: encore une fois, mécréance et hypocrisie à la foi.

          « ils n’ont toujours pas été appliqués bien au contraire… »
          Mais ils sont toujours là pour représenter un idéal et on ne leur demande rien d’autre.
          Ils ont cependant apporté des émancipations qui ne seraient jamais arrivées sans eux. Les femmes, les esclaves seraient toujours des inférieurs « divinement cantonnés » dans ces positions « de droit divin ».
          Quel vision pathétique du Divin !
          Et ça se prétend croyant…

          « comment autoriser un état de fait que notre nature même, nous interdit »
          Outre l’homophobie flagrante…
          L nature n’est pas d’accord avec toi puisse que l’homosexualité a été constatée dans un millier d’espèces vivantes et documentée dans la moitié.
          L’homophobie que tu professes, elle n’est présente que chez une seule… Alors dis moi donc où est la contre-nature?
          Cela dit, je t’invite à lire cet autre article:
          Argument de naturalité / contre-naturalité

          Aussi, quand tu marques:
          « la loi divine ne peut contredire la loi naturelle. »
          C’est un avoeux que les lois divines que tu professent sont bidons.
          Mais là encore quand à parler de lois divines, je t’invite à lire:
          Nos si humaines lois « divines »

          « L’Eglise a toujours dénoncé l’esclavage »
          Renseigne toi mieux…
          Elle l’a cautioné pendant des siècles

          « haque point mérite une certaine longueur, je me résume à deux: les guerres de religions ont fait 100 à 150 000 morts en France pendant 1 siècle, si l’on compte tous les dictateurs et tous les démocrates qui ont perpétrés des crimes de masses, guerres, camps déportations au nom des valeurs de la révolution ou par son intermédaire on doit frôler le demi-milliard: des campagnes Nap, l aux camps Stalliniens, 1ère GM, hitlérisme, Mao, Pol Pot, Castro, la Corée du nord.. »
          Marrant le changement d’échelle…
          Un point limité à un siècle sur la France contre une durée de deux siècles mondiale.
          Et tu prétends avoir la moindre honnêteté intellectuelle?
          Sinon Pour Napoléon 1er, remets le dans ton camps, stp, avec Franco, Mussolini, Salazar, sans parler du soutien aux disctatures sud-américaines, etc…
          Bref:
          Procédé rhétorique pourri qui quand il est dévoilé discrédite celui qui l’emploie et qu’il peut se faire renvoyer l’argument.

          « -« Droit divin, rien que ça…
          Un dieu est donc apparu pour dire qu’il était le roi légitime?
          Je vois plutôt dans cette histoire de « droit divin » une vaste supercherie (voire usurpation) en divinité. » En fait, vous y êtes presque.. C’est la triple donation rédigée devant notaire( document conservé intact aujourd’hui) par Jeanne d’Arc et Charles VII: le Christ est le véritable souverain de la France, et le Roi est son lieu-tenant(expression employée par Jeanne). »

          Bref:
          C’est une vaste bouffonnade où il y a détournement du principe divin pour servir des intérêts bassement matériels.
          On est bien dans la supercherie à la religion

          Conclusion:
          A se prétendre dans « La Vérité », c’est bien le débordement d’hypocrisie en religion, bafouement principe divin et une vaste mécréance, défendus par une malhonnêteté intellectuelle qui est de toute façon incompatible avec une démarche sincère comme le nécessite une réelle démarche de foi.

          • Bonjour.
            Tout d’abord, je précise que je ne suis pas protestant bien que disons sympathisant avec le protestantisme libéral.
            Mais malgré tout je reste « fidèle »à l’ECR plus par culture que par conviction.
            Les « lois naturelles » ils me font bien rire les tenants de cet argumentaire.
            Chaque fois que l’ECR a voulu faire preuve d’ingérence dans ce domaine:La science, il y a eu rattage complet.
            Galillée doit s’en souvenir encore.
            Mais bon , rendons césar à césar et que l’église cesse de vouloir nous expliquer que « les lois divines » et « naturelles »sont disons identiques, c’est totalement ridicule.
            Concernant luther et son anti-sémitisme, vous avez tout à fait raison il était, et d’une manière épouvantable.
            Mais bon, le luthérianisme ne s’arrête pas que là, et en matière d’anti-semitisme l’ECR se traine quelques casserolles,heu pardons des marmites.
            Tout la série des pie IX, X ,et XII qui étaient assez gratinés en ce domaine.
            Et puis ce problème que vous avez avec la démocratie, c’est dingue quand même; elle vous empêche quoi notre république, de prier, d’aller à la messe, communier, faire pénitence vous abstenir sexuellement ou que sais-je?Et puis le christ roi de france, mais franchement vous vous moquez de qui là?
            Roi de que dalle mon bon monsieur, ou plutot d’un royaume qui ne fait parti de ce monde ci(Mais lisez les évangiles enfin, pas les fadaises des catho intégristes)

  25. Et puis, une petite dernière pour la soirée.
    A l’époque ou l’ECR guerroyait contre les vilains infidèles de l’époque, faisons un peu de S-F et imaginons quelle disposât des moyens technologiques et logistiques des armées contemporaines.
    Que croyez-vous qu’elle aurait fait?
    Les affreux cathares ils auraient été massacr(heu pardons purifiés)comment?
    A la hache ou au lance flamme?
    Brulés comment? Sur des buchers ou au napalm?
    Soyez honnête, elle aurait fait quoi la sainte èglise catholique romaine, elle aurait fait preuve disons de mesure et de retenue, vous le pensez vraiment?
    Pour ma part, je pense quelle n’aurait pas hésité à utiliser ces armes terribles.
    Et puis pour conclure une petite méditation, dans le prologue de l’évangile de st jean,le christ demande à pierre »m’aimes-tu vraiment? »et ce à trois reprises.
    Et ce dernier de s’interroger: mais me fais-tu vraiment confiance?
    Vivement un vatican III.

  26. Bonjour.

    Je viens de lire votre article et plus particulièrement vos réponses aux commentaires.
    Premier point d’importance, puisqu’il en est pour vous: je ne viens pas d’un milieu catholique pratiquant, ni même traditionaliste. Je viens d’une famille moderne, cartésienne même, et voilà 14 ans que je n’avais pas mis les pieds dans une église, autrement que pour le tourisme.
    Très honnêtement, n’ayant jamais côtoyé de Cathos tradis dans ma vie, je ne m’étais jamais intéressée au sujet, j’ai toujours été tolérante sur les croyances des gens, à partir du moment où elles ne conduisent pas à la violence. Et justement, je n’ai jamais eu affaire (au sens péjoratif) à un catho tradi, je ne me suis jamais faite insultée dans mes opinions, ils n’ont jamais essayé de me plier à leurs croyances. Tout le contraire de ce que vous décrivez donc.

    Avant d’aller plus avant dans ce commentaire, une remarque très importante pour moi: je vais vous demander de faire preuve de respect, et cela va commencer par le vouvoiement. Je viens d’une famille d’origine ouvrière, cela ne m’empêche pas de connaître la valeur de la politesse. Je trouve cela très choquant de votre part, au vue de votre culture et de vos références, de tutoyer quelqu’un dans une intention méprisante tout à fait évidente, ce quelqu’un qui a fait l’effort de venir vers vous et d’employer un ton que je qualifierais de raisonnable, aux contraires de vos réponses qui m’ont semblé moqueuses et hautaines. Je ne me fais donc pas d’illusions quant à votre réponse à venir. en espérant qu’elle vienne, car j’aime la polémique malgré tout.
    J’aimerais donc vous raconter mon parcours car, en lisant votre article, je m’aperçois que vous n’avez jamais pris la peine de parler avec des cathos tradis, ou d’essayer de les comprendre. Vous ne faites que rabâcher les préjugés habituels que l’on trouve dans les médias et dans l’imaginaire commun. Bien, c’est votre droit, mais pour critiquer, il faut également connaître le sujet dont on parle.

    Or il se trouve que j’ai appris à connaître ces gens, que vous décrivez comme des attardés mentaux, fermés, arriérés, misogynes et je vous en passe et des meilleurs. Je ne vous citerai pas la Bible car je ne possède pas assez de connaissances pour cela, mais ce que je peux vous dire c’est que les tradis que j’ai rencontré sont à l’opposé complet du tableau que vous vous complaisez à peindre.
    Ayant fait un arrêt par la case Wicca (oui, oui le paganisme et pourtant ils ne m’ont pas mise au bûcher!), j’ai eu la chance de voir une affiche proposant un camp itinérant chrétien en Irlande. Etant ouverte d’esprit (cela permet d’éviter les préjugés dont vous êtes victime), je me suis inscrite. Je suis partie trois semaines complètes avec ces « intégristes ». Ces trois semaines ont été, jusqu’ici, les plus enthousiasmantes de ma vie. J’ai découvert des gens ouverts, prompts à la discussion, qui ECOUTENT vos objections, et qui les comprennent (prenez en de la graine). Durant ces trois semaines, je n’ai jamais eu l’impression d’être déconsidérée, injuriée, rabaissée en tant que femme, ou forcée à aller contre ma volonté. je me suis fait des amis extraordinaires, que je vois encore aujourd’hui, et que je suis toujours ravie de retrouver. Je vous vois venir, n’est-ce pas: lavage de cerveau, insinuations qui finissent par rentrer… Vous savez, le plus beau, au contraire de toute votre rhétorique inepte qui ne supporte pas la contradiction, c’est que les tradis vous laissent le CHOIX. Si aujourd’hui je me tourne de nouveau le catholicisme, c’est parce que je n’ai pas été forcée. Si je me détourne de toute la société actuelle, c’est justement parce que je SUIS forcée à rentrer dans un moule qui court à sa perte. Une société a besoin de règles morales pour empêcher les débordements. Vous parler de féminisme, je vous invite à regarder de plus près les Femen qui se livrent a des exactions impudiques devant des enfants, qui sont vulgaires dans leurs mots et dans leurs actes. Entre une femme qui hurle hystérique, les seins à l’air, et des gens qui récitent calmement un rosaire, je me demande qui sont les plus intégristes?

    Ce qui vous agace le plus, je pense, c’est justement leur (notre) refus de se plier à vos opinions, à votre façon de concevoir le monde. Si vous êtes si prompte à les (je devrais dire nous d’ailleurs, puisque je refuse de faire partie des gens comme vous) critiquer, c’est parce que vous ignorez totalement leur mode de vie. Je vous invite donc vivement à entrer en contact avec les ‘tradis de St Eloi’, que vous dénigrez (tiens, ça me rappelle votre critique vis à vis de ce monsieur, vous l’accusiez de ne présenter qu’un aspect des choses, je vous retourne donc la remarque; et ne me ressortez pas votre théorie sur l’inversion, je vais finir par croire que c’est le seul argument que vous possédez) et de discuter avec eux. Je suis prête à parier que vous serez surprise parce qu’ils ont à dire. Si du moins vous êtes aussi partiale que vous le prétendez. Ce qui, au vu de vos réponses, est loin d’être le cas. Avant de critiquer, il faut également être apte à la recevoir.

    Je m’arrête ici car ce commentaire devient long, et je ne voudrais pas vous prier de déconstruire tout ce que j’ai pris le temps d’écrire.

    Au plaisir de vous lire et, bien sur, de vous répondre.

  27. Partant de ma modeste expérience, j ai travaillé dans une ecurie tenue par des catholique tradi, j’y ai passé d Exelent moment, ils n’ont jamais cherché a imposé leur point de vue ou leur mode de vie, votre description et caricatural, se sont des gens intelligents et très bien organisé, ça était très plaisant de travailler avec eux.
    Et de toute façon il y a des idiots partout, que pensez des paumé et autre abrutis d extrême gauche.
    Moi même étant non croyant, je pense qu’il n’ont pas tort sur tout.

    • Il doit être plus facile de les apprécier si on partage certaines idées ou valeurs avec.
      Ton « que pensez des paumé et autre abrutis d extrême gauche. » laisse entrevoir que tes idées sont quand même très poussées à droites.
      Cependant, mon article n’a rien de caricatural, il n’est qu’une synthèse d’un phénomène que chacun peut constater.

      -« il y a des idiots partout, (…) je pense qu’il n’ont pas tort sur tout. »-
      Je ne connais personne qui ait tort en toute chose, pas plus que je ne connaisse quelqu’un ayant raison en tout.
      Cependant, je constate que beaucoup pensent avoir toujours raison en tout, même sur ce qu’ils ne comprennent pas ou ne connaissent pas.

  28. Je viens de me promener sur la blogosphère catholique traditionaliste et… je regrette d’avoir incrémenté leurs compteurs. Je n’ai pas franchement ri. Je n’ai pas été touchée par la grâce et surtout j’ai eu l’impression d’observer des aliens. « La jeunesse n’est pas faite pour le plaisir , mais pour l’Héroïsme ». Ce qui explique peut-être que certains envoient leurs enfants prier devant des hôpitaux qui (hou les vilains) pratiquent l’avortement. Là se trouve certainement l’héroisme! Pas dans la main tendue vers l’autre, ni dans le début d’un commencement de dialogue. L’héroÏsme selon un autre site c’est:
     » Concrètement ? C’est tout simple ! Prenons la résolution de ne jamais être un contre-témoignage pour notre prochain. Nous avons l’étiquette « catho » sur le front ? Très bien ! Ça nous oblige à être des saints, sous peine de décevoir les autres. Ainsi, le catho qui triche en classe, c’est un contre-témoignage ! Le catho qui se tient mal en soirée : c’est un contre-témoignage ! Le catho qui arrive à passer une journée sans prier : c’est un contre-témoignage ! Le catho qui flirt au bahut : c’est un contre-témoignage ! Le catho qui n’ose pas témoigner de l’exigence de la pureté par peur des moqueries : c’est un contre-témoignage ! Le catho qui n’ose pas réagir quand son professeur sort des propos scandaleux ou erronés sur le Christ, l’Eglise ou le Pape : c’est un contre-témoignage ! Le catho qui se sent obligé de rire grassement aux histoires crades, sous peine de passer pour un type coincé : c’est un contre-témoignage ! Pas besoin de continuer la liste, examinons-nous plutôt sur le témoignage que nous osons donner autour de nous… Ne soyons pas des cathos anonymes ! Ne renions pas le Christ ! »

    Passons notre chemin et gardons nous de nous installer sur cette planète. L’air y est irrespirable!!!

    Jeunesse du monde et vieillesse aussi amusez-vous, aimez vous et surtout, surtout… N’emmerdez pas votre voisin avec vos conseils et vos précepts . Merci

    Là je sors j’ai piscine.

  29. C’est très subjectif l’ouverture d’esprit, la tolérance, tout ça….
    D’après ma propre expérience, si les cathos tradis peuvent être intolérants, on retrouve le même phénomène chez les cathos pas tradis, les musulmans ou les athées. C’est pas forcément ceux qu’on croit qui sont le plus « fachos ».

    • Dire qu’un phénomène existe ailleurs n’a jamais excusé quoi que ce soit. Cependant, les haines idéologiques véhiculées sont toujours moins présentes chez les modérés que chez les fanatiques/intégristes, quelle que soit la religion.
      Quant à parler de « fachos », je n’emploie pas ce terme à tort et à travers, préférant utiliser les termes « totalitaristes » ou « totalitaire », qui est plus près de la vérité. Hors là, on est indubitablement dans la promotion d’idéologies totalitaires en plus de se baser du diverses haines primaires.

  30. Bonjour . J’ai lu votre article avec attention . Après avoir vécu moi même dans ce milieu traditionaliste pendant plusieurs années. Je peux vous dire que toutes vos observations sont totalement véridiques . Je dirais même « malheureusement  » véridiques . Ces gens là , pas tous, car il y a des naïfs et de bonnes personnes , mais en général, tout ce que vous dites est vrai .

  31. Je tombe par hasard sur ce site , et je ne suis même plus étonnée ! D’origine juive par ma famille maternelle , j’ai été éduquée dans les religion … catho . Je ne suis absolument pas pratiquante , mais j’ai gardé les valeurs que l’on m’a inculquées , où le respect de l’autre prévaut sur tout ! C’est la vie qui a fait que j’ai ouvert les yeux , non pas sur cette éducation qui m’a aussi ouverte aux autres , mais sur la politique , en ce qu’elle a de pire , de laid , de mensonges , de manipulations , et cet article en est le strict reflet ..


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.