Une poétesse autrefois a écrit…

23 juin 2010 à 21:43 | Publié dans Princesse des Roses, Sappho | 5 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,
Une poétesse autrefois a écrit:

“Un pétale de rose sur les lèvres est plus doux pour l’âme qu’une pièce d’or entre les dents.”

Nombreuses sont les poétesses, nombreux sont les poètes qui ont parlé ou chanté l’Amour, ses affres parfois, mais l’Amour est toujours un souffle de vie.

Bien malheureux sont ceux qui sont obsédés par la peur de la mort, plus encore que ceux qui se désespèrent de trouver l’Amour, car aucun espoir de vie ne les habite, ils ne font que craindre un nouveau temps, un jugement. Ce jugement, le verdict est déjà tombé, ils l’ont édicté eux-mêmes, la condamnation à la pire des peines, eux-mêmes se sont condamnés en prenant la place d’un jury et d’un juge pour leur âme. Il est inutile de faire appel, leur avocat et le procureur ne sont que la même personne encore. Leur seule chance est qu’un jour vienne une grâce.

Que pourrais je dire sur l’Amour que n’aient déjà dit ces poétesses et ces poètes?
Alors mieux vaut le porter en moi. L’Amour que je porte en moi, jamais poétesse ou poète ne l’a porté, c’est mon Amour, celui que je porte à ma compagne, cet Amour est unique, il n’a jamais existé avant, il n’existera jamais plus après.
Poétesses ou poètes l’ont peut-être déjà ainsi raconté ou chanté, mais jamais ils n’ont porté celui-ci.

Quand bien même n’aurais je pas celle qui fait mon bonheur et qui illumine ma vie, alors la chercherais je. J’ai déjà commis l’erreur de m’enterrer au lieu de chercher le parfum des roses. J’étais jeune et fragile, à peine une bouton de rose est non la rose épanouie que je suis aujourd’hui. Maintenant et pour le restant de ma vie, même fanée, je sais que je ne pourrai jamais plus oublier le parfum des roses et la délicatesse de leurs pétales sur les lèvres.

– Envoyez vos commentaires –

5 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Magique. . . merci. Crois-tu que les parties de ton Amour, sinon tout l’Amour, restera sur la Terra après ta morte? Dans tes enfants, dans tes oeuvres?

    • L’idéal serait qu’il se dédouble et qu’il y l’ensemble m’accompagne et l’ensemble reste.
      Se sera juste le même, à des niveaux de conscience différents.

       

      Si je pars en premier, j’attendrai au delà des portes de la mort mon Aimée, si elle part en premier, quand ce sera mon tour, je partirai dans l’espoir de la retrouver.

       

      J’espère aussi laisser derrière moi le message que l’Amour et le bonheur doivent toujours être des choses si importantes qu’il vaille le coup de se battre pour.

  2. J’ai découvert ton site par l’entremise d’un site intolérant où nous postons nos indignations respectives…heureuse découverte

    …le pétale de rose sur les lèvres ou la pièce d’or entre les dents…j’aime beaucoup cette image (tant de gens choisissent la pièce d’or cependant…)

    « Que pourrais je dire sur l’Amour que n’aient déjà dit ces poétesses et ces poètes? »…beaucoup, ta prose est unique…

    Amitiés

  3. Hello Sapho j’ai comme Francois découvert ton blog dans des conditions imrpobables, et je suis rassuree par la nature humaine a la lecture de tes posts…. Bonne continuation, ton blog est très sympa et je continuerai a le consulter!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :